YourCash: Intermarché explique son intérêt

Le dernier numéro de Gondola magazine arrivant dans vos boîtes aux lettres y consacre un article: le groupe britannique YourCash débarque en Belgique, à travers une phase-test. Son activité? Installer en magasin des bornes ATM, autrement dit des distributeurs de billets de banque, auxquels tout consommateur disposant d’une carte bancaire peut retirer de l’argent liquide. 6.000 magasins britanniques et 720 magasins néerlandais se sont déjà équipés d'une telle borne. L'ensemble du parc installé a généré en 2010 pas moins de 62 millions de transactions. Et YourCash affirme qu'une étude menée aux Pays-Bas a pu établir que la présence d'un de leurs distributeurs générait une croissance de 2,5% des ventes observées dans le magasin. Le distributeur représente également une façon pour le commerçant de recycler dans la machine ses recettes en argent liquide, en l'occurence des billets de 20 et 50 euros. Une phase pilote vient de s’ouvrir avec l’installation de terminaux dans une série de supermarchés (8 Intermarché, 6 Alvo, 3 AD Delhaize).

 

Intermarché étant l’enseigne la plus engagée dans ce test, nous avons contacté son Administrateur-délégué Hubert Royen, afin d'en apprendre davantage sur ce test.

 

Monsieur Royen, l’arrivée des bornes YourCash a suscité quelques commentaires variés sur un potentiel risque de sécurité...
Je pense qu'il y a un malentendu. D'abord parce que YourCash connaît son métier, et a développé cette solution à large échelle dans deux pays qui connaissent eux aussi des problématiques de sécurité dans certaines zones. Et bien entendu, cette phase-test est là pour nous permettre de vérifier sur pièces la qualité de la solution. Elle impose évidemment le respect strict des procédures de sécurité, que nos équipes doivent suivre à la lettre. Mais intrinsèquement, la solution YourCash n'apporte pas de risque accru. Elle limite les transports de cash en recyclant dans la machines les billets de 50 et 20 euros reçus aux caisses. Et le système utilise une valise intelligente qui va dégrader les billets en cas de vol ou dès que le boitier est anormalement secoué.

 

Mais la présence d'une borne ATM n'invite-t-elle pas le shopper à davantage payer aux caisses en liquide?
Le test est en cours et je ne peux pas encore vous donner de résultats chiffrés. Mais ce que j'observe dans mon magasin est tout différent: la plupart des clients font leur courses, paient avec une carte, et font ensuite l'appoint d'argent liquide en sortant. Pour eux, c'est avant tout un service offert par le magasin Intermarché, qui leur évite de devoir se rendre spécifiquement à une borne classique, en agence bancaire.

 

Pourquoi Intermarché est-il l'un des premiers à tester cette formule?
Je pense que les équipes de YourCash ont rencontré la plupart des enseignes présentes sur le marché belge. Notre structure, où chaque Mousquetaire est à la fois présent sur le terrain et impliqué en centrale, apporte sans doute une certaine agilité, réactivité dans la prise de décision. Dès le moment où la formule nous semblait intéressante, rien ne s'opposait au lancement d'une phase-test. Elle s'étendra jusqu'à fin décembre. Nous analyserons alors soigneusement ses résultats. Et s'ils sont probants, pourrons envisager un développement éventuel.

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit