Vande Lanotte souhaite protéger le "chocolat belge"

Johan Vande Lanotte, ministre de l'Economie et secrétaire d'Etat à la Consommation, a déclaré être en train d'examiner la possibilité de prendre des mesures afin de protéger l'appellation "chocolat belge".

"L'utilisation abusive ou illégitime de l'appellation "chocolat belge" pourrait considérablement affecter l'image du produit ainsi que nuire à la compétitivité des chocolatiers", s'est expliqué le ministre.

La façon par laquelle le chocolat sera protégé n'est à l'heure actuelle pas encore connue. Différentes pistes sont en effet explorées. Celles-ci comprennent "des mesures relative à l'origine, à l'indication des données géographiques et à la protection des marques collectives". Monsieur Vande Lanotte pourrait également se pencher sur les possibilités proposées par les ordonnances européennes au niveau des réglementations de qualité des produits et des attributions géographiques.

Le secteur du chocolat est l'un des piliers les plus importants de l'industrie alimentaire belge. Depuis plus de 10 ans, le chiffre d'affaires et les revenus de l'exportation ne cessent de croître. En 2011, ils étaient respectivement de 4,3 milliards d'euros et de 2,4 milliards d'euros. Quelque 6.400 personnes travaillent en outre dans ce secteur.

 


Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit