Toujours plus de vendeurs sur les marchés

Si les marché semblent appartenir au passé, ils n'ont pourtant jamais été si populaires. Le nombre de vendeurs sur les marché a en effet grimpé de 40% au cours des cinq dernières années. C'est ce qui ressort d'une étude réalisée par le SNI, Syndicat Neutre pour Indépendants.

Le nombre de commerçants sur les marchés est passé, au cours des 5 dernières années, de 5473 à 7659. De nombreux entrepreneurs semblent aujourd'hui se recycler dans la vente sur les marchés.

"Les marchés continuent d'attirer les consommateurs, d'autant plus que les produits locaux et artisanaux sont à nouveau en vogue. Dans un marché, on vend différents produits, de l'alimentaire au textile, dans un même espace, ce qui rend confortable l'expérience d'achat pour le consommateur. Un marché est en fait un "one stop shop", mais à l'air libre", explique Christine Mattheeuws, Présidente du SNI.

L'aspect social d'une visite de marché ainsi que la population croissante des personnes âgées jouent un rôle dans sa popularité. En outre, le statut des marchands s'est, ces dernières années, amélioré. Les lois concernant le commerce ambulant se sont assouplies en 2006. Ce qui rend aujourd'hui le travail plus attrayant.

Tendance inverse pour les produits frais
La croissance observée dans les marchés ne touche toutefois pas les produits frais, nous dit Leen Gussens de VLAM. "Nous observons plutôt le contraire: la part de marché des étalage de produits frais au sein des marchés publics a connu une forte baisse au cours des cinq dernières années. En 2008, 4% des dépenses étaient encore observées dans la catégorie des produits frais (viande, poisson, fruits, légumes, etc.) mais en 2012, elles ne représentent plus que 3,1%. Les dépenses consacrées aux fruits et légumes ont chuté de 9,6% à 6,8% durant la même période".

Auteur: 

Joram De Bock

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit