Ter Beke paie moins bien ses fournisseurs

Ter Beke subit encore de plein fouet l'impact du scandale de la viande de cheval. C'est pourquoi le groupe alimentaire a temporairement sollicité la contribution financière de ses fournisseurs.

 

Bien que Ter Beke n'ai pas été directement impliqué dans la fraude sur la viande de cheval, le scandale l'a durement touché. Le groupe alimentaire fabrique des plats préparés (dont les lasagnes Come a Casa) et des charcuteries, produits dont les ventes ont significativement diminué. En conséquence, Ter Beke a décidé de réduire ses paiements à ses fournisseurs.
Il s'agit bien entendu d'une mesure temporaire qui a été discutée séparément avec chaque fournisseur et, selon De Tijd, la diminution demandée ne devrait pas excéder plus de 2%. Les moyens ainsi dégagés serviront à financer des actions promotionnelles pour relancer les ventes des produits Ter Beke. De plus, un autocollant vantant leur qualité sera appliqué sur les emballages.
Suite au même scandale de la viande de cheval, le groupe avait déjà eu recours au chômage économique plus tôt dans l'année.

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit