Retail Logistics: Une nouvelle génération de displays promotionnels

Une nouvelle génération de displays promotionnels

Le consommateur n’est plus le même qu’il y a vingt ans. Moins fidèle aux marques, son regard et sa manière d’acheter sont différents. Les displays promotionnels doivent s’adapter à ce changement de donne et CHEP l’a bien compris qui lance aujourd’hui sa Display Pallet version 2.0, plus rentable, plus durable et plus stable en toutes circonstances. Celle-ci est disponible dès le 1 août sur le marché belge.

 

Lancée dans les années ’80, la Display Pallet répondait au souhait des retailers d’une plus grande standardisation des emballages, d’une utilisation plus rationnelle des ressources naturelles et d’une meilleure gestion des déchets. Le succès fut immédiat mais, depuis, le marché a bien changé.

Les défis en matière de promotions instore n’ont plus rien de commun avec ceux d’il y a vingt ans. Le consommateur d’aujourd’hui est moins fidèle aux marques nationales et plus que jamais attentif aux prix. Mais les displays promotionnels ont conservé toute leur utilité car ils permettent aux marques de rester ‘top-of-mind’, leur  procurant la visibilité nécessaire au moment et à l’endroit où se prend la décision d’achat : le magasin. Les displays attirent l’attention du client, améliorent son expérience de magasin et boostent les ventes du retailer. C’est pour bonifier davantage ces trois éléments capitaux que CHEP a totalement réactualiser sa Display Pallet. « Le moment était effectivement venu de voir comment nous pouvions, avec nos display pallets, accélérer et flexibiliser le travail des co-packers, des producteurs et des retailers » indique Patrick Van Daele, Manager Last Mile Solutions & Collaboration de CHEP.

 

Impliquer tous les maillons de la chaîne

Pour mener à bien l’opération d’update de sa palette, CHEP a fait appel à des partenaires issus de toute la supply chain : « La Display Pallet est principalement utilisée pour les instore promodisplays. Nous avons demandé à 34 partenaires dans sept pays de nous indiquer les changements qu’ils jugeaient nécessaires pour l’optimiser. Il nous fallait envisager tous les aspects aussi avons-nous interrogé un éventail de métiers aussi large que possible : fabricants FMCG, retailers, fabricants de carton, entreprises de logistique et de copacking, etc. » Car quand bien même la palette ne représente que 1% du coût total du display, elle impacte 99% des process et des coûts de la chaîne. Optimiser la palette permet donc de compresser fortement les coûts. 

 

 

Rentabilité 

Grâce à un meilleur emboîtement et au nouveau système breveté Blue Click, le rapport coût-efficacité de la nouvelle Display Pallet est meilleur que jamais. La mise en place de displays est souvent considérée comme une tâche difficile et fastidieuse. Mais avec le nouveau système Blue Click, le co-packer peut désormais fixer des displays sur palette en un seul clic. Les copackers travaillent ainsi bien plus rapidement (un rendement de 60% supérieur) et il n’est plus besoin ni d’agrafes ni de colle. Le travail n’est donc pas seulement plus rapide, il est aussi plus sûr pour le personnel et plus écologique. Pour le retailer aussi, l’impact est positif, puisque ce système permet un démontage plus aisé des displays et une meilleure gestion de son flux de déchets. Les nouvelles Display Pallet sont en outre 10% plus légères et dotées d'une poignée facilitant ainsi la manipulation.

Durabilité 

La durabilité est un thème auquel retailers et marques accordent de plus en plus d’importance et les concepteurs l’ont bien compris : les displays ont besoin de moins de carton et ne doivent être dotés d’aucun autre dispositif pour être fixés à la palette tandis qu’une série de petites améliorations optimisent l’utilisation. « La palette possède plusieurs fonctionnalités et des points de fixation sophistiqués en augmentent les possibilités d’utilisation. C’est ainsi que deux petits displays peuvent être posés sur une seule palette pour, par exemple, présenter deux produits complémentaires. » En améliorant l’emboîtement, on gagne 20% d’espace de rangement. Concrètement, on peut désormais transporter jusqu’à 700 palettes par camion : non seulement on économise sur les frais de transport mais les émissions de CO2 sont sensiblement réduites. Enfin, la nouvelle Display Pallet de CHEP est entièrement recyclable. Une palette casée sert dès lors de matière première pour une nouvelle. Un point positif supplémentaire pour l'environnement.

 

Stabilité et flexibilité

Mais bien que plus légère, la palette est encore plus stable. Les pieds ont été légèrement retouchés pour améliorer le degré de la pente de 11% : la Display Pallet en est d’autant plus maniable et flexible. CHEP annonce d’ailleurs le lancement imminent d’une nouvelle Display Pallet sur roulettes (dolly), ce qui en améliorera encore la maniabilité. 

 

Bientôt sur roulettes 

« Il existe une palette sur roulettes de 60 sur 40 cm mais elle n’est pas compatible avec la nouvelle palette. Dès le premier trimestre 2016, moment où la nouvelle palette sera disponible partout en Europe, nous lancerons une Display Pallet sur roulettes 100% compatible avec la palette statique. » Cette compatibilité permettra d'assurer aux co-packers et producteurs qu'aucune différence n’interviendra en matière de montage, qu’il s’agisse d’un display statique ou sur roulettes.

 

Beverage Trays

Parallèlement, CHEP a également développé des "beverage trays" compatibles non seulement avec la display pallet statique mais aussi avec la 'dolly'. Ceux-ci fournissent une réponse à la demande des retailers pour un tray pouvant porter de plus lourds packs de boissons. Une belle offre complémentaire, qui ne sera certainement pas la dernière.

 

Track & trace

« Nous analysons également les possibilités que nous offrent tous les types de technologies – le spectre est large puisqu’il va du code barre au RFID, le Radio Frequency Identification – en matière de tracking & tracing. Il faut savoir que les technologies les plus avancées nous permettent de déterminer l’emplacement d’une palette à un mètre près. » En l’espèce, il ne s’agit absolument pas d’un gadget. « Une étude fait apparaître que jusqu’à 18% des displays promotionnels ne sont pas dans le magasin au moment où ils devraient y être, que 12% somnolent dans les entrepôts et que 6% ne sont même pas arrivés au magasin. » Pourtant, les fabricants escomptent que 100% des displays sont correctement mis en place et que leurs promotions sont donc bien visibles.

La technologie RFID s’avère précieuse pour effectuer ce type de contrôle. « Nous analysons avec eux leurs besoins et le type de logiciels qui pourraient leur être utiles. Chez CHEP, nous mettons le focus sur ce que l’on peut faire de plus avec nos palettes » conclut Patrick Van Daele.

--

 

Auteur: 

Gondola Magazine