Régimes et alimentation saine

L'été approchant, nous sommes nombreux à vouloir perdre quelques kilos. Tout le monde n'ayant pas l'opportunité de consulter un diététicien, les supermarchés n'ont pas manqué de s'intéresser au marché de la diététique. Mais les produits minceur sont-ils vraiment efficaces ou jouent-ils sur les sensations ? Lieve Pensaert, diététicienne exerçant à Malines, nous éclaire de quelques conseils d'ordre général.

“Les personnes qui souhaitent perdre du poids doivent, en plus des kilocalories, être attentives à la teneur en graisses saturées des aliments qu'elles consomment. Il est important que ces deux éléments soient clairement mentionnés. Pour qu'un régime alimentaire soit vraiment équilibré, il doit se composer de suffisamment de légumes et… de portions raisonnables ! Il faut absolument limiter au maximum les graisses, les sauces et le sel.Les plats cuisinés des grandes surfaces ne sont pas par définition à déconseiller, pour autant que les portions ne soient pas excessives et soient accompagnées d'un supplément de légumes.”

Pour notre interlocutrice, les produits light ne sont pas forcément plus sains que les autres. “Comparons deux salamis de 100 gr : l'un est light et contient 25 gr de graisse, l'autre est ‘normal’ et contient 35 gr de graisse. Le premier sera évidemment meilleur pour la ligne. Comparons maintenant ce salami light à deux tranches de lard du même poids, l'une contenant 5 gr de graisse et l'autre 3,5 : quelle que soit la tranche que vous choisissiez, elle sera toujours moins grasse que le salami light. Ceci pour dire que le light n'est pas toujours la meilleure option. En outre, beaucoup s'imaginent que, puisqu'il s'agit de produits light, on peut en manger davantage. Erreur, car au bout de compte, en mangeant plus d'un produit light on fini par absorber plus de graisses. Ici encore, il s'agit de bien contrôler les quantités.”

Les consommateurs doivent également être circonspects avec les produits sans sucre ou pauvres en sel. “Les substituts de sucre ne sont nécessairement la panacée car ils sont conçus pour des personnes diabétiques qui ne doivent pas perdre de poids. Lorsque l'on compare la composition de ces aliments avec celle d'aliments standards, on constate qu'ils contiennent autant de kilocalories. Elles ne viennent pas du sucre mais de graisses supplémentaires. Je ne conseillerais donc pas ce type de produits dans le cadre d'un régime.”

Lieve Pensaert a un dernier conseil pour les exploitants de supermarché : “Sachez mettre en évidence les produits qui sont bons pour la ligne. Les encas par exemple, ne peuvent pas contenir plus de 100 kilocalories par portion. Il existe beaucoup de produit qui rentrent dans cette catégorie, quand bien même ils ne font pas partie d'une gamme de produits de régime. La finger food, tomates-cerise ou mini concombres par exemple, intéresse les personnes qui souhaitent perdre du poids. Sachez mettre ces produits en valeur, vos clients vous en seront reconnaissants.”

Auteur: 

Gondola Magazine