Quick, the power of burger

Quick

La chaîne de fastfood Quick a a vu l’an passé son chiffre d’affaires grimper à 1,074 milliard d’euros, soit une progression de 4% par rapport à 2012. Autre performance aussi juteuse qu’un Giant, son ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, amortissement et provisions) qui atteint le niveau de 102 millions d’euros, meilleur niveau jamais atteint. L’ebit (résultat avant impôts et intérêts) se chiffre à 60,1 millions d’euros, en hausse de 60%.

 

Les activités belges et luxembourgeoises représentent 209 millions d’euros, en hausse de 5%. La branche française progresse de 3,8%, à 831 millions d’euros. D’excellents résultats dont se félicite Cédric Dugardin, président du Groupe, et dont il attribue principalement le mérite à un retour aux fondamentaux du métier, à une communication mettant en valeur les produits-phares, et au plan de rénovation entrepris pour mettre les restaurants au goût du jour. Le groupe, qui a ouvert 13 restaurants l’an passé, compte désormais 498 implantations, dont 99 au Belux, qui emploient 19.000 collaborateurs.

 

L’information qui a le plus retenu l’attention dans la presse n’est toutefois pas financière. Suite à un appel d’offres, les restaurants Quick français remplaceront dès le mois d’avril prochain le Coca-Cola par son rival Pepsi Cola. Ce mouvement ne concerne que la France, Belgique et Luxembourg resteront fidèle à Coca-Cola.

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit