Qui est qui et qui fait quoi dans les titres-repas électroniques ?

Les opérateurs historiques
Ces deux sociétés ont depuis longtemps assuré la commercialisation et la gestion des titres-repas en papier en Belgique, et proposent désormais aux entreprises-clientes de passer au titre-repas électronique. Très bien implantés dans les entreprises, leur défi est aujourd’hui de convaincre le réseau d’acceptation (commerces, petite restauration,…) le plus large possible afin d’accélérer la conversion.

Edenred
Edenred est l’entreprise née de la scission en deux entités-séparées des deux pôles du groupe Accor : l’hôtellerie d’une part, et les titres-repas ou titres-services, qui sont la vocation d’Edenred (anciennement Accor Services).

• Nom du service titre-repas : Ticket Restaurant

En chiffres : (Données fournies par les sociétés concernées)
Nombre de bénéficiaires en Belgique : 825.000.
Nombre d’entreprises belges ayant commandé des titres-repas en 2010 : 40.000

Partenaire technique : Clear2Pay
Particularité : la carte Tickett Restaurant permet aussi un paiement « contactless »

Sodexo
Sodexo, créé en 1966 compte deux frands secteurs d’activité :

• Restauration & Facilities Management (Foodservice, catering…)
• Sodexo Motivation Solution, filiale dédiée aux solutions type titres-repas ou titres-services
• Nom du service titre-repas : Lunch Pass

En chiffres : (Données fournies par les sociétés concernées)
Nombre de titres-repas (papier) émis en 2010 : 144 millions.
Nombre de bénéficiaires en Belgique : 832.000.
Nombre d’entreprises belges ayant commandé des titres-repas en 2010 : 38.400

Partenaire technique : Atos Worldline

Les nouveaux acteurs
Nouveaux-venus sur le marché des titres-repas, ils saisissent l’occasion de la carte électronique pour proposer une configuration différente, prioritairement guidée par la perspective du commerçant, auquel ils promettent un tarif plus avantageux . Comment ? en s’appuyant sur une plateforme de paiement différente, construite en collaboration avec Tunz et PayFair. Un argument favorablement perçu par le commerce et ses organisations représentatives. Le défi de ces acteurs sera inverse à celui des opérateurs historiques : convaincre, au prix d’un gros travail commercial, les entreprises et leurs DRH qu’ils sont dignes de confiance.

E-ve (HighCo Scan ID)
HighCo est un groupe bien connu dans la distribution belge : il y joue depuis longtemps un rôle proéminent dans le clearing des coupons, les media promotionnels en point de vente, ou encore le merchandising ou le field marketing. Sa filiale ScanID se charge déjà depuis plusieurs années de procéder au comptage et au clearing de titres-repas papier. Et collabore depuis 2002 avec l’état fédéral pour définir la solution titre-repas électronique.

• Nom du service titre-repas : E-kena

• E-kena utilise la plateforme PayFair, un système de paiement européen par carte de débit SEPA-compatible, et qui veut fournir aux commerçants la solution la plus avantageuse.

Monizze
Jeune entreprise belge, Monizze compte parmi ses actionnaires Grégoire de Streel et Jean Zurstrassen, co-fondateurs de Skynet et Keytrade Bank, mais aussi de Tunz, un opérateur de paiement mobile qui est le partenaire technique de Pingping (Belgacom)… mais aussi son cousin, puisque Belgacom y a pris une participation importante (40%)

• Nom du service titre-repas : Monizze
• Monizze utilise la plateforme PayFair, un système de paiement européen par carte de débit SEPA-compatible, et qui veut fournir aux commerçants la solution la plus avantageuse.
• Monizze a déjà convaincu le groupe Colruyt, mais aussi Colruyt, Carrefour, Delhaize et Aldi.

Auteur: 

Gondola Magazine