Questionnaire de fêtes

Certes, nous avons un peu d'avance, mais les fêtes de fin d'année pointent bel et bien à l'horizon. Pour les uns, décembre représente une joyeuse occasion de festoyer et d'échanger des cadeaux. Pour d'autres, c'est la crispante perspective d'entendre Jingle Bells résonner sans cesse dans les rues commerçantes, les supermarchés, hypermarchés, shopping centers et - pire encore - marchés de Noël. Il en faut pour tous les goûts. Et à ce propos, permettez-nous de réclamer cinq minutes de votre temps pour connaître votre propre perception.

Les fêtes de fin d'année: moment magique ou corvée obligatoire?

- Une période agréable, sans plus : 50,18%

- Je suis toujours content(e) quand elles s'achèvent : 24,85%

- La meilleure période de l'année : 18,16%

- Ca ne m'intéresse pas : 6,81%

Où fêtez-vous Noël, le réveillon du 31 décembre et le jour de l'an?

- Tout à la maison : 55,91%

- Noël et Nouvel-An à la maison, le réveillon du 31 à l'extérieur : 28,20%

- Autres : 10,04%

- Tout à l'extérieur : 5,85%

Quand vous fêtez à domicile, faites-vous appel à un service traiteur ou cuisinez-vous vous-même?

- Je cuisine moi-même : 63,80%

- Je cuisine et achète chez le Traiteur : 30,23%

- J'achète des plats Traiteur : 5,97%

Le contexte de crise aura-t-il un impact sur vos dépenses de fin d'année?

- Oui, mais j'essaierai pourtant de ne pas trop y prêter attention : 38,95 %

- Oui, je serai plus économe que les années precedenten : 29,87%

- Non, crise ou pas, la fête reste la fête. : 21,03%

- Non, je ne souffre pas du tout de la crise économique. : 10,16%

Quel montant tout compris envisagez-vous de consacrer à vos dépenses de fin d'année (nourriture, boissons, cadeaux...)

- De 100 à 200 euros : 38,95%

- Moins de 100 euros : 29,87%

- Entre 200 et 300 euros : 21,03%

- Plus de 300 euros : 10,16%

Par rapport à 2010, ce budget est-il:

- Stable? 66,31%

- En baisse ? 22,22%

- En augmentation? 5,85%

- En forte baisse? 5,50%

- En forte augmentation? 0,12%

Auteur: 

Gondola Magazine