Proxistore: la nouvelle génération des annonces

Le consommateur est mobile et utilise toujours plus les nouvelles technologies tant pour réaliser ses achats que pour débattre d’un produit testé préalablement. Les fabricants et retailers en sont conscients, mais comment atteindre leur public cible sur la toile géante du net? Proxistore offre, à cette demande, une réponse sans pareil.

 

Créée en 1995 sous l’impulsion de Bruno Van Boucq et de Philippe Sladden, Beweb s’est progressivement hissée au statut de leader sur le marché de la publicité sur Internet en Belgique. Mais voici trois ans, l’entreprise commençait à travailler parallèlement sur un nouvel outil de promotion: Proxistore. Ce dernier, qui est depuis le 1er janvier, devenu une société à part entière, compte à son bord une 20aine de collaborateurs. Nous sommes partis à la rencontre de M. Van Boucq afin d’en apprendre plus sur cette entreprise en pleine croissance.

 

Jusqu’à peu, seuls trois médias offraient aux annonceurs la possibilité de réaliser des publicités localisées: la télévision, la radio et la presse. Mais ces options n’étaient pas toujours adaptées aux envies et au budget de ceux-ci. Sur ce plan, Internet avait donc un rôle à jouer... Restait-il encore à développer un système performant au plus proche de leurs besoins. C’est ce à quoi s’est attaché Proxistore. Et les avantages sont multiples comme nous l’explique Bruno Van Boucq: “Notre outil permet aux annonceurs de toucher 80% de la population dans la zone déterminée et offre aux partenaires média une situation confortable puisqu’ils n’ont plus à démarcher. Outre cela, maîtriser son budget est un facteur important pour l’annonceur. Proxistore lui permet de définir ses conditions et de segmenter au mieux pour atteindre sa cible. Il pourra par exemple choisir les plages horaires de diffusion et aura accès à une information évolutive sur l’audience potentielle suivant ses conditions. Ce qui lui permettra d’affiner son budget en conséquence. L’annonceur reçoit également une information quotidienne sur le nombre de clics sur sa banner ou sur la carte qui s’affiche en dessous de l’annonce permettant la localisation du point de vente. Pour de petits commerces, la segmentation par code postal permettra également de ne pas marcher sur les plate bande de son concurrent ou d’un commerce de la même chaîne, évitant ainsi les conflits”. N’oublions pas non plus de préciser que l’annonceur faisant appel à Proxistore aura la priorité sur les publicités nationales et que sa publicité se verra affichée en haut de page.

 

L’outil diffère de l’offre de Google, puisqu’il s’agit ici d’une géolocalisation en cascade. Concrètement, lorsqu’un client potentiel arrive sur un site partenaire, l’outil lui demande

 

s’il accepte la géolocalisation. S’il l’accepte, il sera géolocalisé via l’Html5 (wifi, Sim, GPS) pour une durée d’un an. Il aura, à tout moment, la possibilité de se relocaliser s’il souhaitait par exemple voir les publicités d’un annonceur proche de son lieu de travail. En cas de refus, le client sera tout de même géolocalisé, mais de façon moins précise, via l’adresse IP, et pour une durée de 24h seulement. En se connectant via smartphone ou tablette, la géolocalisation se fera toutes les 30 minutes. “Je suis extrêmement fier de ce projet car il correspondait à une demande soutenue. Aujourd’hui la masse est connectée à internet. L’annonceur a besoin de communiquer, il peut plus aisément rectifier son annonce via notre outil. En télévision, c’est impossible, car ce serait trop coûteux et trop long”, nous explique M.Van Boucq.

 

”Nous avons d’ailleurs développé un brevet mondial. Nous devrions recevoir la confirmation de celui-ci au début du mois d’avril, mais nous ne nous faisons pas de soucis. Le brevet est pertinent.”

 

Mais qui dit géolocalisation dit également clause de confidentialité... “Nous avons fait appel au Cabinet Koan pour vérifier que notre technologie n’allait à l’encontre d’aucune loi concernant la confidentialité des données. Son avis fut positif. Notre outil est en effet conforme avec la législation, y compris aux Pays Bas et aux USA où elle est pourtant plus sévère.”

 

La société nourrit, outre le développement constant de ses outils, une ambition internationale: “Nous souhaitons nous développer à l’international, en commençant par l’Europe. Nous prospectons actuellement le marché allemand. Nous avons d’ailleurs ouvert un premier bureau à Berlin. Nous avons également quelques contacts en France où Carrefour France et Renault sont en demande, mais aussi en Pologne et en Turquie”. Proxistore espère enfin mettre à profit la tribune qui lui sera accordée en mai prochain à l’IAB Europe pour présenter son outil et convaincre les grands décideurs du secteur européen.

 

Qui fait appel à Proxistore?

 

Parmi ses clients, nous retrouvons des concessionnaires automobiles, mais aussi des retailers alimentaires comme Lidl ou Carrefour Express. Les annonceurs nationaux semblent aujourd’hui se diriger vers des annonces plus locales, pour promotionner par exemple des ouvertures de magasins ou des braderies.

 

Pour plus d’infos:

 

www.proxistore.com

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit