Pro Cures rachète malgré tout Free Record Shop

Le repreneur que les curateurs de Free Record Shop avaient annoncé avoir trouvé est bien Pro Cures, qui s'était déjà porté candidat. Un autre candidat repreneur a décidé de se pourvoir en justice contre l'accord.

 

Fin mai, il apparaissait qu'après avoir déjà racheté les magasins belges de Free Record Shop, Pro Cures souhaitait également acquérir les implantations hollandaises. Pour que d'autres candidats puissent entrer dans la course à chances égales, les curateurs avaient exigé de Pro Cures qu'il renonce à l'achat des magasins belges.

 

La société d'investissement avait accepté mais en indiquant que, désormais, la reprise n'avait plus d'intérêt pour elle. Pourtant, quand vendredi les curateurs ont fait savoir qu'ils avaient trouvé un repreneur, c'est bien de… Pro Cures qu'il s'agissait.

 

L'accord prévoit que Pro Cures détiendra 75% du capital de Free Record Shop, les 25% restants revenant à Hans Breukhoven, fondateur de FRS. Pro Cures a d'ores et déjà confirmé l'information mais un candidat repreneur malheureux a annoncé son intention de contester cette reprise devant les tribunaux.
Il semble donc que la saga Free Record Shop soit loin d'être terminée alors même que l'avenir de sa filiale Game Mania semble plus souriant puisque les magasins de jeux devraient revenir dans le giron de leurs fondateurs, Peter Bergmans, Benny Cockx et Etienne Delrue. Les magasins belges sont sauvés mais aux Pays-Bas, treize devront fermer leurs portes.

Auteur: 

Joram De Bock

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit