Première journée difficile pour Muller chez Delhaize

C'est aujourd'hui que Frans Muller entrait officiellement en service chez Delhaize. Le futur CEO se voit en effet confronté aux va-et-vient au sein même de l'entreprise puisque Pierre Bouchut, actuel CFO, s'apprêterait à son tour à quitter le groupe.

 

Au début du mois dernier, Delhaize Group annonçait la nomination de Frans Muller au poste de CEO. Celui-ci prendra officiellement ses fonctions le 8 novembre mais entrait aujourd'hui en service en vue d'assurer une bonne transition. Depuis l'annonce de sa nomination, de nombreux départs ont toutefois parallèlement été annoncés au sein même de la direction. La plupart de ces cadres démissionnaires étaient candidats à la succession de Pierre-Olivier Beckers à la tête du groupe.

 

Le premier départ annoncé fut celui de Roland Smith, en même temps d'ailleurs que fut annoncé l'arrivée de Muller. Smith étaient CEO de Delhaize America responsable dès lors du marché américain où le groupe enregistre tout de même 64% de son chiffre d'affaires global. La semaine dernière, c'était au tour de Stefan Descheemaeker, CEO Europe, d'annoncer sa démission. Tant les activités américaines, que belges et européennes occidentales rapporteront dès lors directement au nouveau CEO.

 

En outre, la rumeur selon laquelle le CFO du groupe, Pierre Bouchut, serait prêt à démissionner également sévit. Selon le quotidien économique français Les Echos, celui-ci envisagerait de prendre la tête du groupe Veolia. Muller déclarait pourtant dans un récent communiqué de presse se réjouir de travailler en tandem avec M. Bouchut. Ces rumeurs semblent avoir eu un impact négatif sur la Bourse puisque l'action de Delhaize chutait, ce vendredi de 7,5%.

 

Depuis le départ de Smith, le distributeur a déjà, selon De Tijd, perdu 13% en Bourse.

Auteur: 

Joram De Bock

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit