Premier trimestre difficile pour Delhaize en Belgique

Au premier trimestre 2014, les revenus du Groupe Delhaize ont augmenté de 2,8% à taux de change identiques, à 5,12 milliards d'euros. Delhaize boucle ce premier trimestre sur un bénéfice net de 80 millions d'euros (contre 51 mio € en 2013). Si le groupe réalise de solides résultats aux Etats-Unis (CA comparable en hausse de 4,6%), il connait des difficultés en Belgique.

 

Aux Etats-Unis, les revenus ont augmenté de 4,1% en devise locale (à 4,4 milliards de dollars), grâce à une croissance élevée du chiffre d'affaires comparable de 4,6% partiellement compensée par un effet calendrier négatif de 0,8% en raison du timing de Pâques. La croissance du chiffre d'affaires comparable de 4,6% aux Etats-Unis est attribuable à des ventes solides chez Food Lion, soutenues par des conditions hivernales difficiles qui ont stimulé les ventes.

 

La concurrence pèse sur les résultats belges

 

Les revenus chez Delhaize Belgique ont quant à eux diminué de 0,8%, à 1,2 milliard d'euros, influencés, selon Delhaize, par une évolution négative du chiffre d'affaires comparable de 0,8% et un effet calendrier négatif de 0,7%. L'inflation des prix en Belgique a diminué par rapport aux trimestres précédents et s'est élevée à 1,4%. Victime de la concurrence toujours plus féroce sur les prix, la marge bénéficiaire du groupe passe de 3,8% à 3,1%. Le bénéfice d'exploitation sous-jacent a diminué de 36% à 38 millions d'euros.

 

"Notre premier trimestre affiche une performance contrastée avec des revenus très solides aux Etats-Unis et des résultats décevants en Belgique. (…)  En Belgique, la persistance d’une concurrence intense, entraînant plus d’investissements en prix et de promotions, a résulté en la faiblesse des ventes et de la rentabilité, qui a également souffert de l’augmentation des charges administratives et commerciales. Par contre, la satisfaction des clients s’est améliorée par rapport à l’année précédente", résume Frans Muller, CEO du Groupe Delhaize.

 

Les revenus du Sud-Est de l'Europe ont augmenté de 3,5% à taux de change identiques, grâce à la croissance positive du chiffre d'affaires comparable, à la croissance des volumes en Grèce et en Roumanie et à des ouvertures de magasins dans ces deux pays.

 

L'Ebitda de Delhaize atteint 301 millions d'euros, soit une diminution de 0,4% à taux de change identiques. Le bénéfice d'exploitation sous-jacent chute quant à lui de 14,2% à taux de change identiques. Une chute qui fut plus importante encore en Belgique, en raison des faibles ventes combinées à des investissements en prix et promotions, et à des coûts plus élevés.

 

Le Groupe réitère ses perspectives pour l'exercice et prévoit des investissements d'environ 625 millions d'euros à taux de change identiques. Delhaize entend ouvrir 180 nouveaux magasins.

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit