Pour le consommateur, internet rime avec achat

Internet en shoppen onafschijdelijk voor consument

Selon les conclusions d'une étude réalisée par DigitasLBi à l'échelle internationale, les consommateurs utilisent toujours plus internet et leur smartphone en vue de les aider à faire un choix lors de l'achat. Toutefois, 88% d'entre eux recherchent en ligne pour finalement réaliser leurs achats offline. En Belgique, 54% des personnes cherchant des informations via smartphone, le font dans un lieu public ou on-the-go. 69% de ceux-ci déclarent l'utiliser pour faciliter les achats in-store.

 

A l'échelle internationale (12 pays), la moitié des répondants déclarent que l'utilisation d'un smartphone a modifié leur façon de consommer. C'est en Chine que l'on retrouve le plus de m-shoppers (76%). La Belgique reste quant à elle à la traine (15%) tout comme la France (20%) et les Pays-Bas (18%).

 

En Belgique, le magasin reste la source fondamentale d'information pour 21% des consommateurs devant les sites web de marques (16%) et les recommandations d'amis (15%). Le prix conserve une place importante quant au comportement d'achat. En effet, 58% des consommateurs belges rapportent qu'une différence de prix d'au moins 5% sur d'autres médias les feraient quitter le point de vente physique. Ils sont 88% à déclarer quitter un magasin si cette différence atteint 10%.

 

"Les consommateurs d'aujourd'hui utilisent régulièrement les outils digitaux avant de réaliser des achats en magasin. Ils ont besoin de déclencheurs pour entrer dans l'environnement physique. Les retailers doivent s'adapter et offrir aux consommateurs des expériences in-store tant passionnantes qu'utiles et aussi personnelles qu'en ligne", explique José Fernandez, Managing Director of DigitasLBi Belgium.

 

44% des utilisateurs belges de réseaux sociaux déclarent que les médias sociaux ont un impact sur leur comportement d'achat. Si en Chine ils sont 78% à avoir d'ores et déjà acheté quelque chose via les médias sociaux, ils ne sont que 23% en Belgique.

 

Le commerce en ligne peut se diviser en 5 catégories: Réalité et enthousiasme (Chine), Enthousiasme (Italie, Singapour, Espagne), Intéressé mais prudent (USA, UK, France), Sceptique (Allemagne, Pays-Bas, Suède) et 'latecomers' (Danemark et Belgique). 

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit