Philippe Godfroid: Je souhaite activement défendre les indépendants

Fraîchement nommé Président de l'UCM à l'échelle nationale, Philippe Godfroid a accepté de se prêter au jeu des interviews d'été. Il nous livre ses premières impressions, ses objectifs futurs et son regard sur la concurrence accrue et la période des pré-soldes.

Le récent arrêté de Termonde remet en cause le système de la période des pré-soldes. Quelle réaction peut-on attendre de l'UCM?

Nous sommes bien entendu favorable à cette période des pré-soldes. Il serait dangereux pour les commerces indépendants de la supprimer et ainsi laisser aux commerçants le droit d'annoncer des ristournes avant la date des soldes. Il faut savoir qu'à cette période, s'il est interdit de les annoncer, il est possible de proposer des réductions via différents procédés. Mais si la Belgique poursuit la remise en cause du système, nous pourrions voir apparaître une diminution des marges des commerçants indépendants.

Comment percevez-vous la situation du marché en général?

Nous avons interrogé quelques 300 indépendants concernés par des soldes qui n'augurent cette année rien de très bon au vue de la crise qui fait rage et de la météo peu encourageante. Le constat est le suivant: 95% des commerçants sondés auraient des stocks équivalents à plus élevés qu'en 2011. C'est pourquoi on a vu nombre de magasins opérer un démarrage des soldes à -30%. Les consommateurs font donc, pour leur part de bonnes affaires. Nous nous sommes également rendu compte que le commerçant allait de plus en plus vers la vente couplée. C'est du moins une tendance dont on nous a souvent parlé lors du sondage. Et signe des temps... Plus de 80% des commerçants indépendants n'engageront pas de personnel supplémentaire cet été... Nous ne sommes pas vraiment optimistes quant à ces soldes d'été 2012. La météo couplée, comme je l'ai dit, à une période de crise soutenue met en péril celles-ci.

Comment vous sentez-vous à l'entrée au poste de Président de l'UCM? Quels changements majeurs cela engendrera-t-il?

Je me sens heureux et très motivé. Nous avons devant nous quelques beaux challenges à relever. Je suis content également d'avoir été élu avant la période des vacances, qui reste une période calme en Belgique. J'ai ainsi pu définir mes grands axes de travail. Parmi les challenges à relever il est important de remettre de l'ordre en interne. Pour exemple, c'est la première fois en plus de 40 ans qu'une réelle élection est menée. Les autres années, un seul candidat ne se présentait. Il est nécessaire d'adapter et de moderniser notre structure. Mes principaux objectifs seront ensuite les suivants:

  • Je souhaite activement défendre les indépendants et l'image que l'on a d'eux. Un indépendant qui a réussi est souvent perçu comme un voleur, un profiteur ou un homme sans scrupules. Un indépendant qui n'a pas réussi a quant à lui souvent une étiquette de bon à rien ou de perdant. Ce sont à ces idées reçues que je souhaite m'attaquer. L'image de l'indépendant doit être revue et corrigée.
  • En collaboration avec la Ministre Sabine Laruelle ensuite, je souhaite offrir un cadre juridique aux petits artisans.
  • Il est important également d'organiser une table ronde autour de la sécurité en centre-ville et principalement dans les commerces. La sécurité des commerçants est un droit élémentaire. Nous devons faire avancer le débat et réfléchir à la modification les lois concernant la légitime défense par exemple. Les dernières nouvelles nous prouvent que la légitime défense est parfois sujette à discussion, or lorsqu'un commerçant est braqué, il ignore si l'arme est ou non chargée. Il devrait donc être légitime qu'il se défende.
  • Nous aimerions aussi obtenir une réduction des taux d'impôt et des cotisations sociales en PME. Une PME n'est pas une grande entreprise en modèle réduit. Les réalités y sont différentes.
  • Enfin, nous avons mené une enquête auprès des commerces alimentaires, et plus spécifiquement des franchisés. La marge salariale est en hausse, le coût de l'énergie également, .... Il s'agit là aussi d'un sujet préoccupant!

Qu'attendez-vous des vacances? Auriez-vous un conseil à donner en termes de lectures activités ou destinations?

Je suis, personnellement, en train de lire un livre du journaliste financier Marc Roche (Correspondant pour Le Monde) qui s'intitule "Le capitalisme hors la loi".

Pour ce qui est d'une destination, j'ai beaucoup voyagé (en Europe, en Afrique,...) et apprécie tout particulièrement l'Italie. Cette année, je partirai d'ailleurs 10 jours en Toscane en famille.

Auteur: 

Gondola Magazine
Bord-Bia - FR - SIDE