"Peu de fruits et légumes 'éthiques' en supermarché"

Albert Heijn Gent Fruit

La plupart des chaînes de supermarchés poursuivent une politique sociale et éthique, mais ne prennent que peu en compte les conditions de travail des producteurs dans les pays en voie de développement. C'est du moins ce que dit Test-Achats après avoir examiné les rayons de six food retailers.

 

L'organisation de consommateurs a étudié l'origine des fruits et légumes au sein des magasins Albert Heijn, Colruyt, Delhaize, Carrefour, Lidl et Aldi.

 

Albert Heijn s'offre la place de meilleur élève. "A bien des égards, le retailler néerlandais fait de son mieux pour améliorer les conditions de travail de ses fournisseurs dans les pays du tiers monde. Cette chaîne suit chaque étape du processus de production et accorde une attention toute particulière aux produits à risque", souligne Test-Achats.

 

Carrefour obtient également une bonne note de la part de l'organisation:  "Les fournisseurs doivent se conformer à une charte sociale et éthique reposant en partie sur les Droits de l'Homme".

 

Les autres enseignes semblent quant à elles éprouver plus de difficultés. "Bien que Colruyt, Delhaize et Lidl se reposent sur les principes des Droits de l'Homme, ces chaînes n'ont pas examiné les risques de leur propre chaîne de production. Pour exemple, si Colruyt et Delhaize ont bel et bien demandé à leurs fournisseurs de payer leurs travailleurs au moins le salaire minimum, cela ne veut pas dire que ce salaire est 'viable'. Sans oublier que les sanctions pour ceux qui ne suivraient pas les mesures ne sont pas clairement énoncées", soutient Test-Achats. Aldi est quant à lui "le plus mauvais élève de la classe".

 

L'organisation des consommateurs donne, dans son magazine, l'exemple des ananas du Costa Rica. Bien que 84% des ananas vendus en Europe proviennent du Costa Rica, les salaires y sont exceptionnellement bas et les travailleurs y sont exposés à des produits agrochimiques.

 

Les chaînes se concentre selon Test-Achats davantage sur des initiatives respectueuses de l'environnement que sur de véritables mesures sociales. L'organisation plaide en outre pour l'intégration de standards comme c'est le cas pour le secteur textile. Test-Achats appelle également à une plus grande transparence en termes d'engagement social de la part des retailers.

 

Delhaize vs Greenpeace

Ce n'est pas la première fois, ce mois-ci, que le retail alimentaire est rappelé à ses obligations déontologiques. Greenpeace a récemment déploré la déforestation auprès de Delhaize. 15.000 personnes ont en effet envoyé un e-mail au CEO Frans Muller en vue de lutter contre l'utilisation de l'huile de palme à laquelle est liée le problème de déforestation.

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit