Petits commerces: 60% de plus de cessations

Des boulangeries aux fleuristes en passant pas les magasins locaux d'habillements, le commerce de détail semblent disparaître des rues. Entre 2008 et 2013, le nombre de faillites a en effet augmenté de 29%. Le nombre de cessations d'activités a quant à lui grimpé de près de 60% tandis que le nombre de créations d'entreprise chute de près de 25%.

 

Durant les huit premiers mois de 2013, quelque 1043 commerces ont fait faillite, soit 24% de plus qu'à la même période en 2008. Pendant cette même période, 7.824 commerces ont cessé leurs activités, soit 59% de plus qu'en 2008. Le nombre de créations d'entreprise chute lui de 24% (de 2047 en 2008, il passe à 1565 en 2013). Une information issue d'une analyse du SNI sur base des chiffres de B-Information (Euro DB).

 

Selon le Syndicat Neutre pour Indépendants, il y a plusieurs raisons aux difficultés rencontrées par les commerces de détail: le nombre grandissant d'enseignes et de grandes chaînes qui s'installent aux abords des villes et communes, le trafic au centre des villes et le manque de places de parking gratuites.

 

Le SNI plaide pour une politique qui se focalise sur les besoins du secteur avec beaucoup d’attention pour la mobilité, les travaux publics, les commerces inoccupés et le city marketing. « Il faut une politique sur mesure pour aider le commerce détail », estime Christine Mattheeuws, présidente du SNI.

 

Auteur: 

Joram De Bock

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit