Pays-Bas: Spa dit stop à la guerre des prix!

Au Pays-Bas, la guerre des prix bat son plein et commence à faire gronder les fournisseurs. Spadel qui y représente une part de marché de 40% n'est pas en reste et aurait subi comme de nombreux autres fournisseurs des actions promotionnelles l'obligeant à travailler sous son coût de revient. C'est du moins ce qu'explique Marc du Bois, CEO de Spadel au Financieel Dagblad.

 

"Nous avons communiqué notre plan aux Pays-Bas de lancer deux nouveaux formats pour les eaux de Spa: la bouteille Spa Reine 2L et la bouteille 1l pour les 3 variantes de Spa en remplacement de la bouteille 1,5 l afin de mieux répondre aux besoins des consommateurs. Ces nouveaux formats sont introduits avec un prix correct basé sur un niveau de prix réaliste", nous explique Jean-Benoît Schrans, Directeur de la Communication chez Spadel.

 

Selon Marc du Bois, les frais énergétiques auraient connu une hausse de 50% ces dernières années. "Les prix des jus de fruits et du sucre ont augmenté de plusieurs dizaines de pourcent et l'utilisation d'emballages durables reste coûteux. Il est vrai qu'une partie de ces frais peut être compensé via diverses améliorations au niveau de l'efficacité dans la production, mais cela n'est pas réalisable à l'infini..." commentera Marc du Bois au journal néerlandais.

 

Spa refuse donc dès à présent de diminuer les prix de ses nouvelles bouteilles. "Nous nous devons de revenir à des proportions normales. Le nouveau prix est une donnée et il n'est pas question de marchander", clôt monsieur du Bois.

 

Contactés par nos soins, les responsables de la marque n’ajoutent pas d’autre commentaire aux propos de Monsieur du Bois, mais insistent bien sur le fait que cette situation s’applique au seul marché hollandais.

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit