Pas de licenciements secs chez Makro

Nous vous annoncions en janvier dernier l'intention de la direction de Makro Cash & Carry de réorganiser l'entreprise. 370 emplois (sur un total de 3.300) étaient alors menacés. Suite aux discussions entre la direction et les partenaires sociaux, un accord a toutefois été signé. Il n’y aura aucun licenciement sec.

 

La SETca se félicite d’être parvenu à ce que les conditions posées dès le début soient reprises au maximum dans le texte de la Convention Collective de Travail (CCT). Selon l’organisation syndicale, la réduction de personnel est limitée au maximum et passera essentiellement par le régime de chômage avec complément (ancienne prépension). Il n’est dès lors pas question de licenciements secs. “Il y aura une garantie d’emploi après les départs dans le cadre de cette restructuration”, souligne encore la SETca.

 

Les chiffres définitifs concernant la réduction de personnel ne sont pas fixes dans la CCT. « Le travail n’est pas fini », soutient toutefois la SETca. « Les plus de 27 millions d’euros d’investissements devront engendrer un nouvel élan commercial. Il conviendra de négocier un encadrement plus avancé pour le personnel ». Cette négociation aura lieu dans le courant du mois de juin.

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit