Nielsen: Une tendance croissante à l'économie de partage

Nielsen: Une tendance croissante à l'économie de partage

Selon une étude réalisée par Nielsen auprès de 30.000 consommateurs issus de 60 pays, l'économie de partage ne cesse de gagner du terrain. Cette nouvelle économie est en effet aujourd'hui évaluée à plus de 25 milliards de dollars. Dans une économie de partage, également appelée consommation collaborative, les consommateurs s'appuient sur la capacité de rentabiliser les objets dont ils ne se servent plus ou les services qu'ils sont prêts à fournir.

 

Cette tendance bénéficie de la facilité d'utilisation et de la fiabilité d'internet, un outil ayant donné naissance à un réseau d'entrepreneurs d'un genre nouveau. "Les communautés de partage ont donné lieu à une révolution économique de plus en plus représentée", explique John Burbank, président, Strategic Initiatives de Nielsen. "Les activités en ligne telles que le shopping, la gestion des finance, la recherche et la découverte de vidéos sont devenues, pour une grande partie de la population, une routine quotidienne. Le niveau de confort aujourd'hui établi a ouvert la porte au partage de biens personnels via internet, un fait qui semblait impensable il y a peu".

 

Selon Nielsen, les marketeers peuvent non seulement s'adapter à l'émergence de cette tendance, mais "plus important encore prospérer au sein d'une économie de partage. 68% des répondants de par le monde déclarent être prêts à partager leurs biens personnels moyennant un gain financier. De même, 66% se disent quant à eux prêts à louer des produits ou services dans une communauté de partage.

 

C'est en Asie-Pacifique que l'on trouve le plus de consommateurs susceptibles de partager leurs biens (78%) et de loué les biens d'autrui (81%). Viennent ensuite les consommateurs d'Amérique latine (70% prêts à louer leur biens et 73% à louer les biens d'autrui) et du Moyen-Orient (68% prêts à louer leur biens et 71% à louer les biens d'autrui). En Europe, ils sont plus de la moitié (54%) à se dire prêts à louer leurs propres biens et un peu moins de la moiré (44%) à se dire prêts à louer des biens ou services (ex: faire les courses, enseigner,…) d'autrui.

 

Que sommes-nous prêt à partager?

- Appareils électroniques: 28%

- Services et enseignement: 26%

- Power tools: 23%

- Vélos: 22%

- Vêtements / produits ménagers / Equipement de sport: 22%

- Voitures: 21%

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit