Neckermann.com cherche à se protéger de ses créanciers

Le site de vente en ligne Neckermann.com devrait, dans les prochaines heures, décider s'il compte demander la protection vis-à-vis de ses créanciers. La filiale belge, selon Kurt Staelens (CEO), envisagerait également cette possibilité. Le site a rencontré, au cours des derniers mois, quelques problèmes financiers à la suite de la crise touchant le secteur de la vente de détail et de fautes stratégiques commises dans le passé.

 

Le fonds américain Sun Capital a récemment décidé de supprimer 1.380 des 2.400 postes de travail chez Neckermann en Allemagne. 150 emplois sur 500 pourraient également disparaître en Flandre. Si les négociations entre la direction et les syndicats n'aboutissaient pas en Allemagne, Sun Capital refuserait d'injecter de l'argent frais dans la société. C'est dans ce cas de figure que le groupe serait contraint d'introduire une demande de réorganisation judiciaire afin de se protéger de ses créanciers.

 

Bien que les filiales du groupe situées dans le Benelux soient des entités juridiquement séparées, une procédure de réorganisation ne serait pas à exclure. "Nous sommes en train d'examiner les positions de cash flow pour cette année et l'année prochaine. Je n'exclus pas que nous introduisions également une requête en réorganisation judiciaire, mais si tel devait être le cas, cette procédure serait essentiellement axée sur le redémarrage de l'entreprise", explique Kurt Staelens.

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit