Marche arrière pour Carrefour

Carrefour revient sur sa décision de mettre en bourse 25% de sa filiale immobilière. Ce projet avait été présenté ce 1er mars dernier, simultanément avec la cession de Dia, la chaîne à bas prix du groupe. Les instigateurs de ces démarches n'étaient autre que les deux actionnaires pincipaux, Colony Capital et Bernard Arnault.Néanmoins, les petits actionnaires voyaient cette double cession d'un très mauvais oeil. Carrefour explique cette marche arrière par le retard accusé dans les objectifs e croissance sur le marché français (38% du chiffre d'affaires). Le directeur fraîchement nommé de Carrefour France a été remercié au passage. Feu sa mission était de coordonner l'importante modernisation des hypermarchés (transformation en Carrefour Planet).

 

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit