L'Orval en rupture de stock

Victime de son succès, l'Orval serait en rupture de stock. La demande explose mais la production est limitée à 67.000 hectolitres par an. Il est impossible pour l'instant d'augmenter ce chiffre. L'Orval étant une bière trappiste, elle doit, pour garder cette appellation, être brassée dans les murs de l'abbaye. Or celle-ci ne dispose pas de la place suffisante pour augmenter son volume de production. Une hausse de prix a en outre déjà eu lieu en magasin.

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit