Les syndicats dénoncent la retraite anticipée obligatoire chez Delhaize

delhaize logo

Les négociations entre les syndicats et la direction de Delhaize restent tendues. Selon De Morgen, la direction aurait l'intention d'organiser une grande partie des licenciement prévu sous le régime d'une retraite anticipée obligatoire. Une proposition que rejettent en fronde les syndicats.

 

Le plan de transformation de Delhaize prévoit la suppression de 2.500 emplois. Pour la majeure partie de ces suppressions d'emplois, il s'agirait d'une retraite anticipée obligatoire pour les personnes de plus de 55 ans. Ce point aurait au moins été suggéré par la direction lors des négociations. De leur côté, les syndicats rejettent toute forme de retraite anticipée obligatoire et n'accepteront que des pré-pensions sur base volontaire.

 

Delhaize ne confirme ni ne nie l'information: "Réagir à chaque proposition éventuellement mise sur la table n'a aucun sens. Nous souhaitons pouvoir discuter de tout cela avec les syndicats, et non avec la presse. Une explication autour de chaque proposition éventuelle ne connaîtra aucune fin", déclare le porte-parole Roel Dekelver à De Morgen.

 

La période de fin d'année en danger?

La semaine dernière, les syndicats lançaient un nouvel ultimatum à la direction. Ils menaçaient d'entamer de nouvelles actions si leurs préoccupations n'étaient pas prises en compte. Une nouvelle vague de grèves serait, avec la période de Noël toute proche, mal venue pour Delhaize. Toutefois, aucune annonce en ce sens n'a encore été faite.

 

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit