Les retailers moins friands de couponing?

Les retailers organisent moins d'actions de couponing. Ce qui par la même occasion diminue également le nombre de bons de réduction utilisés. Un fait néanmoins souvent compensé par des montants plus élevés.

 

Personne n'utilise plus de coupons de réduction que les Belges. Si la Belgique est le troisième pays européen en termes d'échanges de coupons, elle reste le numéro un mondial en termes de coupons utilisés per capita. Les ménages belges utilisent environ 23 coupons promotionnels par an. C'est ce qui ressort des chiffres d'HighCo. 20.000 à 25.000 actions promotionnelles sont menées chaque année dans notre pays, bien que ce chiffre ait baissé en 2012.

 

Il y eut en effet, dans la catégorie food, 14% d'actions en moins en 2012. Dans la catégorie non-food, cette diminution est de 15%. Ce qui a entraîné une chute de 8% dans l'utilisation des coupons (catégorie food). Pourtant les consommateurs belges ont économisé dans cette même catégorie, grâce aux coupons, 4% de plus.

 

Depuis 2008, la valeur nominale des coupons a augmenté de quelque 36% en food et de 38% en non-food. Cette forte hausse a donc permis de compenser, dans la catégorie food, la diminution du nombre d'actions. Ce n'est néanmoins pas le cas pour le non-food, puisque les économies pour le consommateur chutent ici d'environ 5%.

 

Les retailers misent en outre de moins en moins sur les médias de masse comme les dépliants ou la presse pour communiquer leurs promotions. Ceux-ci se tournent aujourd'hui davantage vers une communication plus directe comme la publicité sur le point de vente (PLV) ou l'e-couponing.

 

Néanmoins, le couponing ciblé ne devrait pas suffire à compenser le recul des médias de masse. Conséquence? Le nombre de consommateurs touchés pourrait diminuer... Une source de tracas pour les retailers, selon Willem Stox, General Manager HighCo Data.

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit