Les e-shops s'attendent à des ventes record en fin d'année

Becommerce, association belge des commerçants en ligne, s'attend à ce que le chiffre d'affaires du secteur online augmente de 25%, passant de 216 millions en 2012 à 270 millions d'euros en 2013 pour un chiffre d'affaires global estimé à 1,68 milliard.

 

Créé outre-Atlantique, le « Cyber Monday », l’un des meilleurs jours de vente pour le commerce en ligne, tombe, cette année, le 2 décembre. Le chiffre d’affaires mondial du « Cyber Monday » devrait selon les prévisions dépasser les 2,27 milliards de dollars. A cette occasion Becommerce a sondé 262 e-shops en vue de découvrir les tendances que réservent la période de Noël 2013. Les commerçants disent d'attendre à réaliser un chiffre d'affaires de l'ordre de 270 millions d'euros (16,09% du CA annuel).

 

"Malgré la crise économique et une diminution de la confiance des consommateurs, on constate que la vente en ligne se porte bien", remarque Patricia Ceysens, présidente de BeCommerce. "Cependant, la Belgique est en retard par rapport à ses pays voisins, la vente en ligne a donc encore des belles perspectives de croissance qui devraient profiter aux entreprises belges. Par contre, si elles ne prennent pas d’initiatives dans ce domaine, des entreprises étrangères mettront rapidement la main sur notre secteur du commerce en ligne…"

 

Mode et accessoire: 40,9%
Ce sont surtout les articles de mode et les accessoires (40,91%) qui se taillent la plus grosse partie des achats en ligne. Viennent ensuite le multimédia et l’électronique (34,09%), les jouets (27,27%) et les cosmétiques (22,73), les accessoires de cuisine (18,18%), fournitures pour la maison (15,91%) et les objets de décoration (13,64%).

 

Les avantages, mis en exergue par les clients des commerces en ligne, sont divers :
• C’est une manière commode de faire son shopping (73%)
• Cela permet d’éviter la cohue dans les magasins (68%)
• Ils échappent aux contraintes des heures d’ouverture (55%)
• Ils évitent le stress engendré par le shopping (44%)
• Ils bénéficient d’une large gamme de produits (32%).

 

Pour promouvoir leur e-shop, les commerçants s'affairent au référencement web (44%), à la visibilité des promos (39%) et aux newsletters (9%). La télé et la redio sont par contre boudés par les commerçants online.

Auteur: 

Joram De Bock

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit