Les consommateurs préfèrent le physique à l'e-commerce

Malgré l'avènement des nouvelles technologies et de l'e-commerce, les consommateurs belges et européens ne devraient pas radicalement changer leurs habitudes de consommation dans les prochaines années. C'est du moins ce qui ressort de l'enquête à grande échelle menée par la CBRE sur un échantillon de 10.000 consommateurs européens (dont 1.053 Belges) et intitulée "How We Shop: Inside the Minds of Europe's Consumers".

Les consommateurs restent attachés au magasin physique
En dépit de la concurrence des achats en ligne et hors-ville, les centres-villes et les grandes rues commerçantes restent les endroits de prédilection des consommateurs pour réaliser des achats. Ce constat serait particulièrement vrai pour les articles de mode: 78% des européens préfèrent acheter des vêtements/accessoires en centre-ville. Cette proportion s'élève même à 90% pour les consommateurs d'Europe de l'Ouest.

73% des consommateurs belges n'ont encore jamais scanné un code QR durant leurs courses. 70% n'ont même jamais utilisé leur smartphone pour comparer les prix des articles sur le lieu d'achat. Néanmoins la moitié des répondants de la catégorie des 16-24 et 25-34 ans l'ont déjà fait une ou plusieurs fois. Cette tendance devrait donc croître dans le futur.

L'offre en stationnement doit être conséquente
Plus de deux tiers des consommateurs affirment en outre que les facteurs les plus important lorsqu'ils choisissent l'endroit où faire des emplettes sont les prix, la propreté, la sécurité et l'accès aisé ou gratuit à un parking. “La garantie du succès pour les retailers réside donc dans l’application de ces 4 critères élémentaires” indique Patrick Tacq, Head of Retail chez CBRE. Parmi les priorités évoquées par les consommateurs belges figure également la taille des magasins, signe d'un plus large assortiment.

En outre, nombre de consommateurs se déplacent en voiture. 60% des consommateurs belges se rendent en effet en voiture en ville en vue d'y réaliser des achats. Concernant les courses en périphérie, cette proportion atteint 76% et pour les centre-commerciaux jusqu'à 83%. "L'offre de stationnement est par conséquent importante quant à la satisfaction du client", poursuit le rapport de la CBRE.

La livraison à domicile en tête
Lorsque le consommateur choisit finalement d'acheter en ligne, il préférera être livré à domicile (64%). Néanmoins 85% des e-shoppers affirment qu'il est important d'avoir accès à un magasin physique afin de voire et toucher les articles de mode qu'ils souhaitent acheter. 62% des Belges ont déjà acheté un vêtement en ligne. Seuls 21% font la même démarche pour leur courses alimentaires. 51% des Belges privilégient la livraison à domicile, 18% optent pour un point d'enlèvement en magasin et 23% préfèrent un point d'enlèvement de type bureau de poste.

Auteur: 

Joram De Bock

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit