Les chèques-repas électronique pourraient permettre une économie de 70 millions

Un rapport officiel de l'Agence pour la Simplification Administrative révèle que les chèques-repas électroniques permettrait de bien plus grandes économies que la version papier. Le passage complet à la solution électronique permettrait en effet aux commerçants une économie de 67,6 millions d'euros par an. Employeurs (12,8 millions) et employés (13,7 millions) profiteraient également de la version économique.

 

Aujourd'hui, 700.000 travailleurs, soit 42% du nombre total, profitent de la version électronique des chèques-repas. Un nombre en constante progression. Les chèques-repas électroniques sont désormais accepté dans 10.000 points de vente dépassant le réseau d'acceptation des chèques-repas papiers (9.000).

 

Selon l'Unizo, le réseau d'acceptation au sein des plus petits commerces reste limité. En cause? La combinaison du papier et de l'électronique implique trop de tracas administratif. L'organisation plaide dès lors pour le passage complet vers les chèques-repas électroniques à condition que "les frais n'excèdent pas ceux d'une paiement débiteur.

Auteur: 

Joram De Bock

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit