Légumes à prix sacrifiés

Si on les compare à l’été précédent, les fruits et légumes affichent en ce moment des prix très bas. Un phénomène qui ne s’explique pas seulement par une offre abondante et une demande freinée par une météo très maussade, mais aussi par une récolte précoce dans nos régions, combinée à une récolte tardive dans le sud de l’Europe. Et la crise de la bactérie EHEC n’a rien arrangé.

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit