Leclerc lance la "conso responsable"

Michel-Edouard Leclerc, très médiatique patron du groupe éponyme, a depuis longtemps fait de la défense du pouvoir d'achat du consommateur son credo. L'enseigne française passe en ce mois d'octobre à une très large offensive sur le terrain de l'éthique, dont on constate la rapide montée en puissance. Si Casino ou Tesco ont depuis longtemps lancé des ballons d'essai en termes d'étiquetage révélant la performance en matière d'empreinte-carbone, la démarche de Leclerc est plus large et plus ambitieuse. Il s'agit rien moins que de passer au crible l'assortiment pour y promouvoir les produits qui satisfont à au moins deux de cinq critères de "consommation responsable": composition (qualité ingrédients, valeur nutritionnelle), fabrication, emballage, utilisation (et leurs impacts sur l'environnement), information. Tous les produits sélectionnés seront signalés en magasin par un logo "conso responsable". L'initiative est de taille: 700 références devraient être labellisées par le distributeur au début 2012, et l'objectif est d'en distinguer 3.000 à terme. La démarche vise tant les produits de marque A que les MDD Leclerc. Ce qui obligera les ingénieurs qualité et acheteurs de Leclerc à se montrer aussi sévères avec leurs propres produits... Ce qui provoque déjà quelques doutes de la part de quelques observateurs soulignant qu'il n'est pas souhaitable d'être juge et partie.

Quoi qu'il en soit, Leclerc mène avec ce label une campagne de communication très efficace, et s'attribue un terrain porteur, dans un marché français où produits bio et équitables s'envolent. « Ce logo doit devenir consubstantiel à la marque Leclerc. Il va renouveler le discours de l'enseigne qui jusque-là était centré sur l'accès à certains produits et l'accessibilité par le prix » explique Michel-Edouard Leclerc. a découvrir sur www.conso-responsable.fr

Auteur: 

Gondola Magazine