Le non-food sous pression au troisième trimestre

La distribution belge non-food reste dans le rouge après un troisième trimestre décevant. Sur base annuelle, on observe en ce secteur une croissance négative de 1,6% par rapport à 2012. Un retard qui sera difficile à rattraper et ce, malgré l'importance du prochain trimestre qui représente près de 30% du chiffre d'affaires annuel. C'est ce qui ressort de la troisième édition des Retail Reports de GfK. Tour d'horizon des différents secteurs.

L'électronique de consommation perd 16% de chiffre d'affaires
Pas de revirement positif en ce secteur. Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires total de ces produits atteint 251 millions d'euros, soit une chute de 16% par rapport à la même période de l'année précédente. Le chiffre d'affaires engendré par les ventes de télévisions chute de 21%. Lecteurs DVD/Bl-ray, lecteurs MP3 et caméscopes souffrent quant à eux du boom des nouvelles technologies permettant le tout en un. Les ventes d'accessoires automobiles reculent elles aussi. Une lueur d'espoir peut être trouvée dans le succès des soundbars, appareils de streaming audio, radios et stations d'accueil/mini haut-parleurs.

Le secteur IT & Bureau limite la casse grâce aux accessoires
Les ventes au sein de l'ensemble du secteur IT et Office Equipment ont reculé de 2,2%, avec un chiffre d'affaires de 533 millions d'euros. La vente des tablettes reste un important facteur de croissance. D'ici fin 2013, 7 ménages belges sur 10 disposeront d'une tablette. Le marché de l'Office Equipment a par contre accusé une chute de 15%. Il s'agit là des résultats les plus mauvais jamais enregistrés.

Croissance nulle pour les gros et petits appareils électroménagers

Le secteur des médias et divertissement chute de 11,3%
Le marché des supports physiques de divertissement enregistre une baisse de 11,3% de son chiffre d'affaires. Seuls les jeux vidéos sur console affichent une croissance positive (+11,4%) grâce au lancement de Grand Theft Auto V. Côté musique, c'est Racine Carée de Stromae qui "limte la casse". Pas suffisant, puisque le marché chute de 23% par rapport à l'année précédente... Pas beaucoup plus réjouissant, le marché des films perd 16,7%.

Le secteur des télécommunications en hausse de 13%
Les smartphones ont toujours autant de succès et permettent une hausse du chiffre d'affaires de 13% du secteur total.

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit