Le nombre d'erreurs d'indication de prix diminue

... les montants des amendes aussi
Récemment, nous vous informions que près de 5% des références en supermarché affichaient encore des prix incorrects. Une étude, plus récente, démontre aujourd'hui que le nombre de ces erreurs diminue. Selon le SPF Economie, seuls 2,8% des produits en magasin sont désormais victimes d'erreurs de prix.

 

En novembre 2012, 36.912 produits ont été contrôlés dans quelque 200 magasins. 18 magasins affichaient un taux d'erreurs de 1%, 74 magasins affichaient quant à eux un taux d'erreurs entre 1 et 10% et 11 magasins un taux d'erreurs supérieur à 10%. Les 97 points de vente restant étaient quant à eux en ordre. Un nombre ayant par ailleurs doublé par rapport à la précédente étude.

 

La différence des prix en caisse et en rayon se fait tant au détriment qu'à l'avantage du consommateur. Concrètement, 614 cas d'erreurs ont été contrôlés en défaveur du consommateur, quand 417 cas ont été contrôlés en faveur de celui-ci. Converti en données monétaires, cela se traduit par une perte de 476,75 euros, mais un gain de 905,46 euros.

 

La menace pesant sur les supermarchés quant à des erreurs de prix aurait, selon le SNI, eu un impact sur la diminution du taux d'erreurs. Dans un même temps et suite à la demande du SNI, le ministre Johan Vande Lanotte a accepté de revoir à la baisse le montant des amendes envers les supermarchés.

 

Les magasins dont la marge d'erreur est comprise entre 1 et 5% recevront une amende de 100 euros par infraction commise au détriment du consommateur. Pour les indépendants, cette amende sera de 50 euros par infraction. Quant aux magasins dont la marge d'erreur se situe entre 5 et 10%, une amende de 500 euros par infraction sera demandée. Les indépendants devront ici régler une amende de 250 euros par infraction.

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit