Le nombre de commerces a chuté de 23% en 5 ans

Le nombre de commerces a chuté de 23% en 5 ans

Le nombre de commerces de détail a chuté de 23% entre 2008 et 2013. C'est ce qui ressort d'une analyse du SNI sur base des chiffres de l'Institut national d'assurances sociales pour travailleurs indépendants (Inasti).

 

Fin 2013, il y  avait 59.804 détaillants, contre 77.433 en 2008. Selon le SNI, le nombre de commerces en baisse entraîne une diminution de l'offre, une augmentation du taux d'inoccupation et une hausse de l'insécurité. C'est pourquoi le SNI demande aux pouvoirs locaux d'adopter des politiques plus favorables aux commerçants. “De leur côté, les petits commerçants doivent aussi se remettre en question et ne pas hésiter à innover avec de nouveaux concepts”, indique la présidente du SNI, Christine Mattheeuws.

 

Pour le SNI, les causes de ce déclin sont diverses. Parmi elle, une augmentation du nombre de commerces - principalement de grandes chaînes - dans la périphérie des villes. Autre cause potentielle citée par le SNI: la création de centres de shopping ou de projets tels que Uplace et Neo.  Les commerces de détail doivent aussi tenir compte d'une nouvelle concurrence que représentent les magasins en ligne.

 

Christine Mattheeuws, présidente du SNI : "Nous conseillons les détaillants à innover dans différents domaines. Sur le plan du service, le commerce de détail a de toute façon une avance, maintenant il faudra aussi devenir un pionnier sur le plan de l’innovation. Tenir un commerce comme l’on le faisait il y a 20 ans n’a aucun sens".

 

Le SNI appelle les pouvoirs locaux à mettre en place de nouveaux évènements, comme le shopping le soir, "mais il va de soi qu’il faut aussi lancer une politique de mobilité sensée qui prévoit assez de places de parking".

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit