Le kiwi français rejoint nos rayons

Qualité et santé: deux atouts de choix
Cela ne fait qu'une trentaine d'années que l'Actinidia Deliciosa ou encore la Groseille de Chine porte le nom de "Kiwi" et pourtant il est devenu, en Europe et dans le monde, l'une des références en termes de fruits! Découverts en Chine, ces fruits ont été rendus célèbres par la Nouvelle-Zélande qui a eu l'excellente idée de les cultiver et de les commercialiser. Depuis, divers pays lui ont emboité le pas. Ce fut notamment le cas pour le Japon, la France, l'Italie et le Chili. Prenons l'exemple de notre plus proche exportateur. Quatre variétés sont aujourd'hui cultivées en France (en Aquitaine, en Midi-Pyrénées et en Corse). L'Hayward y est de loin la plus répandue.

 

Une récolte de qualité

 

La pleine saison des kiwis français s'étale de janvier à mars. Il rejoint les étals des grands et petits magasins de décembre à mai. Le moment est donc bien choisi pour s’intéresser à la dernière récolte. "La récolte de 2012 a été particulière. Nous avons connu une très longue période hivernale. Il a fait froid et il a beaucoup plu. Les arbres se sont donc tardivement développés. Cette année, nous avons du attendre la mi-avril, soit trois semaines de plus qu'en temps normal. Néanmoins, nous avons bénéficié d'un très bel été. En réalité, la récolte de 2012, nous a apporté des fruits de très bonne qualité", nous explique François Lafitte, producteur français de kiwi. Bien que cette espèce végétale soit assez résistante au stress climatique, ces facteurs influencent la productivité de kiwis de façon considérable. Les climats du sud et de l'ouest de la France offrent donc des conditions climatiques favorables à la kiwiculture. Ces différences climatiques entraînent des variations de volume pouvant aller de 5 à 6% entre les différentes années. Ce rapport reste stable.

 

Soucieux de dynamiser le marché en mettant en avant son segment qualitatif, le kiwi français a lancé un vaste effort de communication. L'ambition de celui-ci est, comme nous l'explique monsieur Lafitte de faire reconnaître à sa juste valeur le produit tout en continuant à développer les parts de marché. Déjà conquis, les consommateurs belges sont en demande de fruits de qualité et reconnaissent celles du kiwi produit en France. L'export représente quelque 33% des débouchés pour le kiwi français. La France exporte principalement au sein de l'Union européenne (81%).

 

L'atout santé

 

Champion de l'apport en vitamine C, avec 80mg/100g, le kiwi est également peu calorique, puisqu'il contient moins de 50kcal/100g. Il s'inscrit parfaitement dans une alimentation tonique et légère. Le monde scientifique tend par ailleurs à s'y intéresser de manière plus approfondie, comme nous l'explique monsieur Lafitte: "Autrefois, nous destinions notre communication aux plus jeunes. Or, nous avons récemment bénéficié d'une multitude d'études scientifiques prouvant les bienfaits du kiwi et ce principalement pour les personnes âgées. Depuis la parution de ces articles, nombre de médecins recommandent ce fruit à leur patient. Il s'agit là d'une communication pour le moins inattendue pour nous, mais extrêmement bénéfique!". La population, toujours plus attentive à sa santé et à son bien-être pousse les producteurs à l'optimisme. Car si le kiwi est bon pour la santé, son prix reste relativement constant et abordable pour tous. Un atout santé combiné à un atout économique à ne pas négliger, qui confère au kiwi un excellent taux de vente et un large succès tant auprès du jeune consommateur que du consommateur plus expérimenté.

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit