L'e-commerce ne fera pas baisser le nombre de magasins en Flandre

shop

L'impact de l'e-commerce est bien souvent surévalué. Le taux d'inoccupation des points de ventes en Flandre est souvent mis en parallèle avec la montée du e-commerce. Or, il n'en serait rien s'il on en croit les données récoltées par Locatus et Geo intelligence. "Dans la périphérie flamande, la pénétration de l'e-commerce dans son ensemble est plus maigre qu'au sein des grandes villes, et ce grâce à une abondante concentration de commerces tenant temporairement les habitants éloignés de l'outil digital. Le paysage rural reste à la traîne."

 

Les secteurs de service les plus touchés par l'e-commerce, soit les banques et voyages, y enregistrent plus 20% du total des transactions. Toutefois ces services ne représentent que 6% de l'ensemble des points de vente en Flandre. En d'autres termes, la révolution en cours n'a à ce jour qu'un impact limité sur le parc de magasins et le taux d'inoccupation des points de vente. Certains secteurs ne se verront bien entendu d'ailleurs jamais remplacé. Pensons ici aux coiffeurs, aux restaurants ou aux stations-essence.En réalité, pour 58% du nombre total de magasins, l'e-commerce n'est en rien une menace. 

 

 

Les chiffres récents de Locatus indiquent que le nombre de points de vente est pour ainsi dire resté stable en 2014 par rapport à 2013, et ce dans l'ensemble des secteurs. "Il s'agit là d'un signe clair: la crise est toujours présente dans l'esprit des consommateurs. Ceux-ci ont en effet une vision exagérée de la situation quant au nombre de points de vente inoccupés en Flandre et dans tout le pays. Cette vision ne correspond pas à la réalité décrite par les experts de Geo Intelligence et Locatus. L'incertitude et la perte de confiance du consommateur faussent sa perception", déclare Pierre-Alexandre Billiet, CEO de Gondola.

 

Geo Intelligence et Locatus vont plus loin encore. Pour eux, le potentiel de shopping physique devrait pouvoir être maintenu dans le futur. La population continue de croître de près de 1% chaque année et l'e-commerce ne cannibalise pas 100% du parc commercial physique. L'achat en ligne stimulera l'économie.

 

Le 20 novembre prochain lors de la Soirée de gala de The Retail Society, Locatus et Geo Intelligence expliqueront plus en détail les résultats de leur étude devant un parterre de professionnels du retail et des FMCG. Inscrivez-vous ici à cette session exclusive !

 


Les résultats ci-dessus sont issus d'une étude conjointe de Locatus International Research et de Geo Intelligence.

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit