Le blocage des prix fait polémique

Le gouvernement prépare actuellement des mesures visant à permettre un blocage des prix dans le commerce. Le Conseil des ministres devrait en effet, dans les prochains jours, réfléchir à un avant-projet de loi permettant à l'Autorité de la concurrence de bloquer les prix à la consommation. L'Observatoire des prix pourrait,s'il constate l'existence de niveaux de prix ou marges exagérés, établir un rapport, sur base duquel le Collège de la concurrence pourrait prendre des mesures provisoires, dont celle du blocage des prix pour six mois. La Cour d'appel devrait ensuite se prononcer sur la nécessité de ce blocage, pendant que le ministre de l'Economie élaborerait un plan visant une amélioration structurelle du fonctionnement du marché.

 

Mais cette annonce ne plaît pas à tout le monde. Comeos réagit en affirmant qu'un tel projet risque d'obliger certains commerçants à vendre à perte, pratique interdite dans notre pays. "Le gouvernement est préoccupé par les différences de prix observées entre les magasins belges et leurs concurrents dans les pays voisins. Mais le blocage des prix est le pire de tous les remèdes imaginables. Une telle mesure aura même un effet contre-productif", indique Dominique Michel, Administrateur Délégué de Comeos.

 

"L'Observatoire des prix peut détecter un problème, sans que ce terme soit d'ailleurs défini et sans aucune obligation de consulter les parties concernées. Nous souhaitons être entendus dans le respect du droit à la défense", continue-t-il. Comeos voit en cette mesure un moyen de dissimuler les vrais problèmes. "Nous ne demandons pas des mesures exceptionnelles, mais simplement la suppression de nos handicaps concurrentiels. Voilà un vrai chantier auquel le gouvernement devrait s'atteler...".

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit