Le Belge dépense moins en fruits et légumes

Vlam

Les dépenses en fruits et légumes per capota ont chuté, l'an dernier, plus fortement que le marché alimentaire global. La baisse fut plus importante encore en Wallonie qu'en Flandre. C'est ce qu'indique le GfK Panel Services Belgium qui suit quotidiennement les achats à destination domestique de 5.000 foyers belges à la demande du VLAM.

 

Les dépenses en fruits et légumes per capota ont diminué, l'an dernier, de 5,8%. Une chute bien plus importante que celle enregistrée par le marché alimentaire global (-0,8%). La baisse est plus importante en Wallonie (-9,7%) qu'en Flandre (-4,4%). Le prix moyen en magasin a quant à lui chuté de 4% par rapport à 2013. Le volume acheté de légumes frais a pour sa part reculé de 1% et les dépenses en la matière de 4,6%. En 2014, le Belge a acheté 40,2kg de légumes frais et dépensé 88 euros. Quant aux fruits frais, ils étaient 3,4% moins chers et pourtant, le volume vendu chutait lui aussi de 3,4%… Les dépenses en fruits frais ont quant à elles été 7% inférieures à celle de l'année précédente. En 2014, le Belge a ainsi dépensé 105 euros en fruits frais pour un volume de 47kg.

 

 

 

La tomate cerise et la pomme ont la cote!

Le numéro un dans le panier de légumes? La tomate qui croît tant en valeur qu'en volume. Les tomates cerises en deviennent par ailleurs le principal segment. La pomme reste quant à elle le fruit préféré des belges. Pourtant ce fruit enregistre une plus forte baisse que la moyenne du marché et perd des parts de marché. Les poires ont remarquablement réalisé de meilleurs résultats avec une croissance de 29% en volume. Le Belge a donc clairement suivi l'appel suite à l'embargo alimentaire russe. Les fraises performant également. Pourquoi? Grâce à un prix attractif leur permettant une hausse du volume vendu.

 

Les supermarchés dominent

En termes de distribution de fruits et légumes frais, il y a peu de changements. La Dis1 (supermarchés) reste leader en ce marché et passe d'une part de marché de 47% en 2013, à une ldm de 48% en 2014, suivi par le hard discount (23%).

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit