L'Afsca publiera les résultats de ses inspections dès 2015

Un arrêt du Conseil d'Etat confirme que l'Afsca devra rendre public les résultats de ses inspections dès le début de l'année prochaine. Ceux-ci seront consultable sur le site "foodweb.be".

 

Les discussions autour de la mise à disponibilité des rapports des contrôles d'hygiène de l'Afsca (cafés, restaurants, boulangeries, boucheries, food-retail, etc.) vont, depuis plusieurs mois, bon train. Selon Test-Achats, 50% des établissements horeca et 40% des magasins d'alimentation n'étaient ces dernières années pas en règle en ce qui concerne l'hygiène. Voici deux ans, l'association des consommateurs demandait alors plus de transparence de la part de l'Afsca quant aux contrôles effectués. Une nécessité de transparence que beaucoup contestaient alors. Le Conseil d'Etat a tranché et rendu un arrêt donnant - en partie - raison à Test-Achats.

 

Si la mise à disponibilité des résultats ne fait plus aucun doute, reste à savoir quelle forme celle-ci prendra. Selon l'Afsca, le consommateur n'est pas forcément outillé pour analyser correctement les résultats complets. Un consensus semble toutefois se dessiner autour d'un système de pastilles: à améliorer, bien, très bien ou excellent. Cette question sera abordée ce mercredi 21 mai 2014 lors du Comité consultatif.

 

Des réactions contrastées et mitigées

Pour Dominique Michel, interrogé dans les pages de nos confrères de Le Soir, il serait intéressant d'accompagner les pastilles d'une synthèse de quelques lignes lisibles pour le consommateur et laissant la place à une réponse (de quelques lignes également) du commerçant.

 

Le SNI rappelle quant à lui qu'il "est et reste un fervent adversaire de la publication online des résultats car cela ne se fait pas de clouer une fois de plus les indépendants au pilori". Toutefois la Présidente semble satisfaite des assouplissements obtenus, notamment avec le système des pastilles. "Ainsi, le rapport complet d’inspection ne sera pas publié et les erreurs administratives ne pourront pas conduire à une mauvaise évaluation. En outre, les résultats des inspections précédentes ne peuvent plus être pris en compte et il ne peut être établi de listes des établissements avec les plus mauvais scores, par exemple. Cependant, il est regrettable que les résultats provisoires des inspections seront effectivement publiés et que, lors d’un seconde inspection, un établissement ne puisse plus relever de la catégorie 'très bien'", soutient le Syndicat Neutre pour Indépendants.

 

« Nous aurions préféré que les citoyens puissent obtenir des informations sur un établissement déterminé en s’adressant directement à l’agence alimentaire sur l’hygiène, et pas que ces informations soient directement offertes sur un plateau via un site Internet. Nous sommes néanmoins satisfaits que les propositions initiales de l’agence alimentaire aient pu être assouplies, en partie sous l’impulsion du SNI », précise Christine Mattheeuws.

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit