La fin de la date de péremption

Avouons-le: à titre personnel, l'idée-même de tartines incapables de moisir, de lait qui ne tournerait plus, ou de vin qui ne virerait pas en vinaigre n'a rien pour nous plaire. C'est pourtant l'annonce faite à grand bruit par un groupe de scientifiques de l'université du Minnesota, qui ont découvert la semaine dernière une substance permettant d'empêcher le développement de certaines bactéries sur certains types d'aliments. Ce sont surtout la viande, le poisson, les oeufs et les produits laitiers qui sont concernés. La découverte pourrait faire fondre les montagnes de déchets mais aussi faciliter l'aide alimentaire au tiers-monde. La substance s'appelle "bisine" et est apparentée à la nisine, déjà utilisée pour augmenter la DLC de produits fromagers. Cette proximité avec un produit existant permettrait à la bisine d'apparaître sur le marché dans à peine un an, en évitant de devoir subir le long processus de tests pharmaceutiques imposé. L'université du Minnesota est déjà en pourparlers avec une série d'industriels. Les chercheurs auraient-ils trouvé le Saint Graal alimentaire? A suivre...

 

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit