La croissance de l'e-commerce belge ralentit

La croissance de l'e-commerce a crû de 24% en 2014 au niveau mondial. Cette année pourtant, celle-ci devrait être inférieure de moitié. C'est du moins ce qu'estime l'Ecommerce Foundation, organisation indépendante à but non lucratif initiée par les associations nationales d'e-commerce (comme becommerce.be). En Belgique aussi, la tendance est au ralentissement de la croissance.

 

Dans le rapport annuel de l'organisation, on apprend que la croissance des dépenses en ligne en 2014 est stable par rapport à celle des années précédentes. Au total, le chiffre d'affaires s'est établi à 1.735 milliards d'euros, contre 1.395 milliards d'euros un an plus tôt. Cela représente donc une hausse de 24% (contre 23% et 26% les années précédentes). Toutefois, une forte décélération est attendue cette année, jusqu'à 15,9%. "Si le taux de croissance reste élevé, cette réduction peut être considérée comme un premier signe de maturité du marché de l'e-commerce", souligne les auteurs du rapport.

 

En Europe (+13,9% en 2014) et en Amérique du Nord (+12,2%), le marché de l'e-commerce devient progressivement mature. En Europe, le chiffre d'affaires s'établissait à 507 milliards d'euros (47% en services, 53% en biens). Cette année, on s'attend à un chiffre d'affaires de 571 milliards d'euros, soit une croissance de 12,6%. De fortes croissances sont toutefois observées en Russie, en Hongrie, en Pologne et en Grèce. Le marché européen est dominé par le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France qui détiennent ensemble 60,2% du marché. Le top 12 (dont la Belgique ne fait pas partie) représente près de 90% du marché européen.

 

Belgique

En plein essor les années précédentes, +25% en 2011, +38,2% en 2012 et +25,7% en 2013, le marché de l'e-commerce connait aujourd'hui un ralentissement de croissance en Belgique, avec +14,3% en 2014 et 12,1% attendu cette année. Le chiffre d'affaires de l'e-commerce s'établit chez nous à 4,37 milliards d'euros. A titre de comparaison, nos voisins néerlandais, où l'e-commerce fut lancé plus tôt, ont enregistré une croissance de 8,4% en 2014 et s'attendent désormais à une croissance 8,1%.

 

En Belgique, 6 millions d'e-shoppers ont chacun dépensé, sur l'année 2014, 722 euros en moyenne en achats en ligne. La part de marché de l'e-commerce en Belgique est de 3%, contre 7,2% en Europe. Les Belges enfin sont parmi le peloton de tête européen en matière d'achats transfrontaliers. 34% des achats en ligne sont effectués sur des sites étrangers (Pays-Bas, France et Allemagne principalement).

 

Pour les auteurs de l'étude, cette tendance est due au nombre peu élevé de boutique en ligne belge et à un démarrage tardif. L'interdiction du travail de nuit  - actuellement en discussion - y joue également un rôle.Tout comme le bilinguisme et les différences culturelles. "Il est difficile pour un commerçant en ligne d'atteindre l'ensemble du pays avec un seul et unique site".

 

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit