La crise de l'E. coli laisse des traces

Détrompons ceux d'entre vous qui penseraient la récente crise de l'Escherechia coli sans conséquences. Il ressort des chiffres de la plateforme néerlandaise du secteur du jardinage que la vente des pauvres et innocents concombres reste inférieure à la période précédant la rumeur. Les organisations professionnelles veulent discuter avec le secrétaire d'Etat à l'Agriculture pour tâcher de dissiper ce malaise sensible sur les marchés d'exportation européens. Le consommateur allemand achète ainsi en moyenne 7% de crudités en moins qu'au cours de la période 2007-2010. Et au Royaume-Uni comme en France, le consommateur se tourne plus volontiers sur des légumes de production locale.

 

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit