Ikea en proie à de nombreuses plaintes

Lundi, la Fédération Ho.Re.Ca Bruxelles mettait en demeure la chaîne suédoise d'ameublement Ikea de "dire la vérité aux consommateurs quant aux prix pratiqués dans les Restaurants Ikea et de se comporter loyalement à l'égard des restaurateurs qui ne peuvent acheter leurs aliments au prix où Ikea vend ses plats". Le lendemain, Horeca Vlaanderen assignait, en concertation avec le Boerenbond et Horeca Wallonie, cette même chaîne pour des pratiques commerciales déloyales.

 

Ikea affirme cependant ne pas encore avoir reçu d'assignation mais insiste sur le fait qu'il "n'a absolument pas l'intention de nuire à l'Horeca et ne vend pas à perte". La Fédération Ho.Re.Ca Bruxelles évoque quant à elle une irresponsabilité sociale regrettant que les personnes à faibles revenus puissent "être les proies d'une stratégie commerciale très rémunératrice". "Vendre des steaks pour 2,50 euros, du waterzooi de poulet pour 3,95 euros, des moules à 5 euros, cherchez l'erreur!".

 

"Ikea est en premier lieu une grande surface d'ameublement, où du mobilier et des articles d'intérieur sont vendus. Nous n'avons absolument aucun problème avec le fait qu'Ikea exploite aussi un restaurant. Nous ne pouvons cependant tolérer qu'ils utilisent leur nourriture comme instrument de marketing pour attirer le consommateur", explique Danny van Assche, administrateur délégué d'Horeca Vlaanderen.

 

En 2010, Ikea présentait un chiffre d'affaires de pus de 600 millions d'euros en Belgique

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit