Huyghebaert: "l'acquisition est un nouveau cap vers une évolution positive"

La société Huyghebaert NV, connue des enseignes de vente au détail Prima, Uw Buurtwinkel (votre épicier du coin) et Cashwell, a été absorbée par le Groupe investisseur Heylen. Les deux parties sont parvenues à un accord fin février. Ces dernières années ont été difficiles pour Huyghebaert. Une prise de contrôle s'avérait dès lors nécessaire. Celle-ci, étant désormais réalité, constitue par ailleurs un remaniement positif pour l'entreprise, nous explique Philippe Nowé, administrateur délégué.

Pourquoi l'acquisition était-elle nécessaire ?
Notre entreprise avait besoin d'un nouvel élan. Pour améliorer nos résultats, nous avons pris diverses mesures au cours de ces dernières années en termes de politique du personnel, de réduction des coûts, etc. Elles ont été bénéfiques, mais insuffisantes malgré tout. La prise de contrôle est un nouveau cap vers une évolution positive.

Qu'est-ce qui change pour Huyghebaert ?
En première instance, la structure existante restera fonctionnelle. Le principal changement s'opère au niveau des actionnaires. La famille Huyghebaert ne sera plus activement impliquée dans les activités commerciales de la société anonyme. La direction de l'entreprise sera assurée par le groupe Heylen, à savoir par Peter Muylaert et Guido Palmen, deux personnes ayant des compétences commerciales et logistiques. À terme, nous formerons ensemble le conseil d'administration.

Parle-t-on déjà de gros projets d'avenir ?
Nous devons les élaborer progressivement au cours des prochains mois. Il ne s'agira pas d'une révolution de but en blanc. Mais, grâce à la prise de contrôle, nous allons de toute façon disposer de nouvelles ressources, notamment financières, nécessaires à l’agrandissement des magasins et au développement de nouvelles formules. Nous avons besoin d'un actionnaire proactif comme le Groupe Heylen.

La famille Huyghebaert se décharge d'ores et déjà dans une large mesure de la gestion de son entreprise.
La famille a elle-même décidé que la structure familiale n'était plus la meilleure solution pour l'entreprise. La génération actuelle n'était plus activement impliquée dans l'entreprise, mais elle demeurait actionnaire, ce qui était difficilement compatible. L'établissement de Malines reste quant à lui dans les mains de la famille Huyghebaert. Les employés y ont l'assurance que les activités quotidiennes seront toujours réalisées à l'endroit actuel.

Pourquoi était-il si important de rester indépendant ?
La famille Huyghebaert a toujours pensé à la survie de l'entreprise et ne voulait pas non plus la voir phagocytée. Notre rôle en tant que grossiste indépendant, soutenant des magasins indépendants, demeure très important à nos yeux. Notre slogan "Pour et avec les indépendants" reste en effet notre devise!

Découvrez également la les déclarations du Group Heylen dans le Gondola Magazine du mois de mars 2013. Pas encore abonnés? Cliquez-ici


Auteur: 

Gondola Magazine
Bord-Bia - FR - SIDE