Heineken: de meilleurs résultats que ses concurrents

Les résultats semestriels de Heineken ont dépassé les attentes. Si plusieurs de ses concurrents ont vu leurs volumes de bière fortement chuter en Europe, Heineken a pour sa part limité la casse en enregistrant une très légère baisse (-0,40%). Le chiffre d'affaires du n°3 mondial (derrière AB InBev et SABMiller) s'est établi à 9,9 milliards d'euros (+ 6,7%) au premier semestre de l'année. Là où AB InBev enregistre un recul de 5,8%, à 21,5 milliard de dollars.

 

Son bénéfice net s'est établi à 1,14 milliard d'euros, contre 631 millions d'euros l'an dernier. La principale raison de cette croissance? La vente de sa filiale mexicaine Empaque à l'américain Crown Holdings. La guerre des prix qui a lieu actuellement en Europe profite également à Heineken. Les ventes de l'ensemble du secteur reculent de 7,5%, après le très bon cru 2014 (Coupe du Monde). C'est également en innovant qu'a réussi Heineken à se démarquer, s'autorisant ainsi des prix plus élevés. A l'innovation, les principaux concurrents de la marque ont préféré se concentrer sur les marchés émergents. 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit