Greet Dekocker, CEO de la BDMA

Lorsque les gens ont confiance en votre service, vous grandissez.
Le Direct Marketing a connu ces dernières années de grandes avancées. La Belgian Direct Marketing Association (BDMA) en étudie sans cesse les évolutions afin de défendre au mieux les intérêts de l'ensemble du secteur, de fournir des informations, de proposer des formations et de contribuer à l'image du marketing direct en Belgique, ce en améliorant la confiance du consommateur à long terme. Nous avons interrogé Greet Deckoker, CEO de la BDMA sur les différents projets de l'association.

Comment résumeriez-vous en trois points l'année 2012?

  1. La confiance. Tout se résume à la confiance. Lorsque les gens ou entreprises ont confiance en votre service ou votre produit, vous grandissez. Un manque de confiance peut s'avérer très douloureux (pensons ici aux sociétés d'énergie, aux banques, etc.). Dans la communication, et plus encore dans le domaine des médias sociaux, il s'agit là d'un fondement nécessaire. Cela semble basique mais ça ne l'est pas.
  2. La vitesse. Tout va toujours plus vite. Le manque de pouvoir décisionnel crée des retards. Ce sont là des facteurs qui ne sont désormais plus tolérés. Ni par les consommateurs, ni par l'employé, ni par les partenaires. Cela nous ramène directement aux questions de ressources humaines les plus courantes de notre époque. Burn-out.
  3. Passion. Le manque de passion dans les affaires est un véritable "killer". Lorsque nous avons, ici à la BDMA, quelque chose à faire, nous le faisons toujours avec passion. La passion peut faire des merveilles!

L'année 2013 est synonyme pour beaucoup d'une année difficile. Quelles initiatives la BDMA compte-t-elle mettre en place pour contrer ces prédictions?

Nous avons créé, en collaboration avec les opérateurs de télécommunication un service obligatoire supplémentaire: la liste "ne m'appelez plus" (Ndlr: une liste permettant de ne plus recevoir d'appels téléphoniques publicitaires). Une professionnalisation accrue de nos activités et services est également au programme de l'année 2013. En outre la nouvelle campagne et le site internet (mobile) plus convivial et facile d'emploi, devraient mener à encore plus d'enthousiasme dans l'entreprise.

La nouvelle année est le moment idéal pour faire part de ses bonnes résolutions, quelles sont les vôtres?

Je crains que travailler moins ne soit pas possible, néanmoins je m'engage à investir davantage pour les personnes qui m'entourent. Car ils en valent la peine...

Auteur: 

Gondola Magazine
Bord-Bia - FR - SIDE