Frans Muller: "quelque chose devait se passer en Belgique"

Frans Muller

Il y a de cela un an et demi, Frans Muller était nommé CEO du Groupe Delhaize. Depuis lors, le retailer a vendu l'essentiel de ses activités dans les Balkans, a mis en vente l'Américain Bottom Dollar Food et a annoncé son plan de transformation en Belgique. Une année pour le moins mouvementée. Mais maintenant que l'accord social a été entériné en Belgique et que la tempête est passée, Frans Muller revient sur la restructuration belge dans les colonnes de nos confrères de De Tijd.

 

"Quelque chose devait arriver en Belgique. La différence des coût avec la concurrence n'était plus tenable", dit-il dans l'interview accordée au quotidien économique. Des coût qui étaient donc trop élevés pour continuer à investir. "Désormais, nous avons les moyens de le faire, à en juger les 137 millions d'euros qui seront épargnés via cette restructuration.  Si nous avions attendu trois ans encore, cela n'aurait pas pu se produire de cette façon".

 

Un différentiel de coût compensé

Frans Muller par d'un différentiel de coût à hauteur de 10% avec la concurrence. Différentiel qui a entretemps été compensé. "Et cela s'améliorera encore à mesure qu'une nouvelle génération reprendra le flambeau et que des gens moins coûteux pour l'entreprise l'intégreront", dit-il dans De Tijd.

 

Déploiement de son nouveau concept

Le retailer parle d'investissements, mais où ceux-ci iront-ils? Entre autres dans le déploiement du nouveau concept de point de vente présenté l'an dernier à Wezembeek-Oppem. Ce concept sera entièrement appliqué dans une trentaine de magasins en Belgique. Dans les autres, des parties de ce concept seulement seront implantées.

 

E-commerce

Frans Muller entend réduire l'écart des prix et rattraper le retard accumulé en matière d'e-commerce en développant une toute nouvelle plate-forme logicielle. Un pas de plus dans l'e-commerce pour parvenir à concurrencer d'autres acteurs toujours plus actifs sur le web: Albert Heijn vient de lancé son webshop belge, Carrefour Belgium vient tout juste de présenter son self-scan à utiliser à domicile et Colruyt développe son service de paiement mobile.

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit