Dominique Michel: Nous partons avec un handicap structurel

Comeos est loin d'être resté inactif en ce premier semestre. Dominique Michel, son Administrateur Délégué, nous esquisse les priorités qui seront les siennes dès la rentrée, en cette période difficile pour nombre de commerçants belges.

Quel regard portez-vous sur les résultats de ce premier semestre inscrit dans une année difficile?

Les résultats n'ont pas été très reluisants... Aucun secteur n'est d'ailleurs réellement sorti du lot. Tous ont connu l'une ou l'autre difficulté. Dans le secteur de l'alimentation, on a observé une rentabilité en baisse. C'est un segment sous pression. En mode comme dans d'autres secteurs, il y a eu là aussi quelques difficultés. C'est dans le secteur du bricolage qu'elles ont été les plus sensibles. La conjonction de la crise, ou en tout cas sa perception par le consommateur, et de la météo peu encourageante a fortement influé sur les performances du secteur. Le consommateur est devenu plus économe. Autant les résultats en 2011 réussissaient à se maintenir, autant nous observons ici divers problèmes dus, notamment, au mauvais temps.

Quels seront les principaux combats que Comeos devra mener à la rentrée?

Notre priorité sera de travailler sur la compétitivité et la position concurrentielle des commerçants belges. Dans le Livre Blanc, nous avons mis en lumière certains points. Le commerçant belge accuse un handicap de 7% en termes de coût comparativement à un commerçant issu d'un pays voisin. Cela a inévitablement un impact sur les marges, l'emploi et le prix des marchandises. Nous partons avec un handicap structurel qui devra impérativement être discuté avec les autorités. Nous faisons face à une réglementation plus stricte, un manque de flexibilité du marché du travail et une fiscalité plus lourde.

Une autre de nos priorités concernera l'e-commerce, domaine qui est en pleine évolution et qui implique de nouvelles réflexions quant à l'immobilier commercial. L'e-commerce joue un rôle d'amplificateur de nos handicaps. Les consommateurs qui avaient déjà l'habitude de se rendre à l'étranger pour certains produits, n'hésiteront pas une seconde à passer commande sur des sites étrangers d'e-commerce. Là aussi il faudra donc agir sur le plan structurel.

Question d'été maintenant... Qu'attendez-vous des vacances? Auriez-vous un conseil à donner en terme de lecture, de destination ou d'activité?

Je suis un très grand amateur de l'Italie. En particulier de l'Italie du Nord où j'irai d'ailleurs cette année. En termes de lecture, je recommanderais "Les Enquêtes du Juge Ti", une série de romans policiers se passant durant la Dynastie T'ang.

Auteur: 

Gondola Magazine
Bord-Bia - FR - SIDE