En difficulté, Tesco UK se reprend en main

Après avoir subi sa pire performance du premier semestre depuis 20 ans, Tesco s'est engagé à prendre des mesures décisives afin de remettre son affaire principale (britannique) sur les rails. Le numéro trois mondial de la distribution a déclaré hier que ses ventes hors carburant et TVA ont diminué de 0,9% durant les trois premiers mois en date du 27 aout. Une baisse de 0,1% lors du premier trimestre avait déjà été indiquée. Les ventes seraient alors tombée de 0, 7% durant la première moitié de l'année financière.

 

Néanmoins, Tesco reste optimiste et annonce d'ailleurs une hausse des profits du groupe avant impôt de 6,2% à 1,9Md £. La compagnie serait selon Philip Clarke, PDG, sur le point de saisir l'avantage sur ses rivaux notamment grâce à la campagne Big Price Drop. Cette campagne ne serait en réalité qu'un début. Tesco espère en effet rétablir la confiance des consommateurs. L'entreprise serait d'ailleurs en train d'apporter de substantiels changements à son noyau d'entreprises britaniques afin de perfectionner l'exécution et la compétitivité pour les clients. Elle investit donc dans les prix, les promotions, le service et l'environnement général du magasin. Philip Clarke dit prendre des mesures décisives dans des domaines clés dans le but de renforcer à l'avenir les performances de la société.

 

Les bénéfices au Royaume-Uni auraient connu une hausse de 4,5%, loins derrière les performances enregistrées en Asie où les bénéfices ont bondi de 18,7%. Clarke a également réaffirmé le bon espoir qu'il avait d'atteindre un équilibre pour l'opération américaine avant 2013 où des pertes pour les Fresh & Easy se sont tout de même élevée à 23% durant le premier semestre de l'année.

 

Clarke a confirmé le report des prêts hypothécaires de Tesco Bank.

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit