Delhaize City, victime des horaires

Delhaize Belgique a décidé de convertir ses 15 magasins City, répartis entre Gand, Bruxelles et Anvers, en Proxy, et s'efforce de trouver des commerçants indépendants intéressés à reprendre ces magasins urbains. Ce faisant, l'enseigne au lion signe la mort d'un concept dont il avait déjà annoncé stopper le développement voici trois ans exactement. Un indice plus que révélateur de la performance décevante de ce format, liée à un facteur précis: à la différence des Proxy gérés par des indépendants, les supermarchés de City n'ont pas le droit d'ouvrir le dimanche ou en heures tardives. Un handicap rédhibitoire pour un magasin urbain, qui ne peut amortir les frais de location élevés que suppose le périmètre du centre-ville qu'à la condition d'offrir à sa clientèle des horaires souples et étendus. Le propre des magasins de proximité de nouvelle génération, en particulier en ville, c'est précisément de correspondre au rythme de vie d'une clientèle active. Les exploiter sans ouverture tardive ni le dimanche, c'est donc les priver de leur principal atout.

C'est dans cette perspective qu'il faut comprendre l'annonce faite par Delhaize Belgique, qui confirme que les magasins City ne réalisaient pas les résultats fixés dans leur concept actuel, mais qui se dit parfaitement confiant quant à leur potentiel dès lors qu'ils seraient convertis en Proxy indépendants. Les emplacements de ces 15 magasins semblent en effet parfaitement adaptés à une formule offrant une souplesse d'horaires à laquelle City n'avait pas accès. Ce que nous confirme Roel Dekelver, External Communications Manager Delhaize Belgique: "Le format Proxy est très apprécié en grandes villes. Il y a là un besoin de plus de flexibilité. Une structure affiliée tend à mieux répondre aux besoins des consommateurs."

La recherche de repreneurs indépendants potentiels sous pavillon Proxy débute dès aujourd'hui, et Delhaize espère la mener à bien avant la fin 2013. Dans l'intervalle, les magasins restent ouverts. La chaîne précise que les emplois des collaborateurs concernés ne sont pas menacés, et elle s'engage à maintenir les conditions de leur contrat: ils pourront s'ils le souhaitent travailler dans un supermarché intégré Delhaize après la reprise de leur City.

 

 

Vous retrouvez cet article dans notre prochain magazine. Vous n'êtes pas encore abonné? Cliquez ici!

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit