Delhaize: bénéfice net divisé par deux

Le bénéfice net du Groupe Delhaize s'est élevé à 89 millions d'euros, soit une lourde chute de 50,3% à taux de change réels, et de 52,6% à taux de change identiques. Les coûts de restructuration en Belgique et de la vente de l'Américain Bottom Dollar ont lourdement pesé sur le bénéfice du retailer.

 

La majorité des résultats annuels de Delhaize avait d'ores et déjà été dévoilés. Ainsi, nous savions que le chiffre d'affaires du groupe affichait une croissance de 3,7% à taux de change réels (+3,9% à taux identiques), à 21,4 milliards d'euros et que le chiffre d'affaires du retailer chutait, en Belgique, de 3%, à 4,9 milliards d'euros. Au quatrième trimestre, le retailer enregistrait chez nous un chiffre d'affaires comparable en chute de 6,9% suite aux actions menées à l'encontre du Plan de Transformation. Les résultats annuels nous apprennent par contre la perte de bénéfice.

 

Bénéfice divisé par deux

Le bénéfice net du groupe s'établit à 89 millions d'euros, soit 50,3% de moins qu'en 2013 (à taux réels). Cette diminution a plusieurs causes: une perte de valeur de 124 millions d'euros liée au désinvestissement prévu de Bottom Dollar Food (74 millions d'euros après impôt) et la charge de réorganisation non récurrente de 137 millions d'euros liée au Plan de Transformation en Belgique, montant qui servira à couvrir les retraites anticipées et départs volontaires d'environ 1.800 employés de Delhaize Belgique.

 

Grève: 10 millions de pertes

 Au quatrième trimestre 2014, le Groupe Delhaize a donc enregistré €137 millions de charges de réorganisation liées au Plan de Transformation belge, inclus dans les "Autres charges d'exploitation" mais a également encouru 10 millions d'euros de charges à l’occasion des grèves associées telles que des pertes d’inventaire additionnelles, des charges logistiques additionnelles et des charges de poursuite d’activités. Le groupe parle également de 2 millions d'euros d'indemnités de cession d'emploi pour un membre du Comité Exécutif. "En Belgique, après plusieurs mois difficiles, nous sommes parvenus à un accord avec nos partenaires sociaux et entamons l'implémentation des différentes étapes du Plan de Transformation", souligne Frans Muller, CEO du Groupe.

 

Belgique

Delhaize Belgique a enregistré des revenus de €4,9 milliards en 2014 , une diminution de 3,0% par rapport à 2013, suite à une diminution du chiffre d'affaires comparable de 3,5%, partiellement compensée par la croissance du réseau de vente.  La marge brute de Delhaize Belgique a diminué de 124 points de base à 19,0% des revenus suite aux investissements en prix, aux perturbations causées par l'incertitude liée au Plan de Transformation, et à la déflation des prix. La part de marché de Delhaize Belgique a atteint 24,7% en 2014, soit une diminution de 77 points de base.  La marge d'exploitation sous-jacente de Delhaize Belgique a diminué de 3,9% à 2,4%. "Nous sommes confiants que l'exécution du Plan de Transformation, ainsi que les investissements relatifs à notre offre commerciale et à notre réseau de magasins, nous permettront de retrouver une position dominante sur le marché belge", indique Frans Muller.

 

Etats-Unis

En 2014 , les activités américaines ont généré des revenus de $17,7 milliards (€13,4 milliards), une augmentation de 6,6% en devise locale par rapport à 2013. La croissance du chiffre d'affaires comparable a été de 4,4%. Frans Muller, CEO du Groupe Delhaize, commente: “Nous sommes satisfaits des progrès chez Delhaize America : tant Food Lion qu’Hannaford ont enregistré une croissance solide des revenus tout en maintenant leur rentabilité (…) L’initiative stratégique “Easy, Fresh & Affordable”, qui a été conçue pour différencier Food Lion de ses concurrents locaux, a bien progressé en 2014. Par conséquent, nous déploierons cette initiative dans 160 magasins supplémentaires en 2015. Nous pensons que cela nous positionnera favorablement dans un marché du Sud-Est des Etats-Unis de plus en plus concurrentiel. Nous restons concentrés sur la poursuite du dynamisme des ventes, mais sommes également attentifs aux coûts non récurrents liés aux initiatives stratégiques de Food Lion.".

 

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit